Manichéisme macronien

Chronique du 20 avril publiée dans L’Heure du peuple
La campagne pour les élections européennes s’engage décidément sur des bases bien malsaines. S’exprimant devant le Parlement européen le 17 avril, on s’attendait à ce que le Président de la République assume et approfondisse le concept de souveraineté européenne dont il a décidé de faire son cheval de bataille pour les élections européennes à venir. Au lieu de cela, M. Macron a livré une vision caricaturale et manichéenne de l’Europe pour mieux étouffer tout débat à venir et tenter d’imposer par la coercition la pensée unique bruxelloise.

Lire la suite

A bâtons rompus : échange sur l’Europe

Un échange à bâtons rompus sur l’Europe avec mon ami Paul Vannier sur la base de son article paru dans la dernière livrée du Monde diplomatique et du livre que je viens de publier chez Eric Jamet éditeur : « Alerte à la souveraineté européenne ! La chimère de Macron contre la souveraineté populaire »

Guerre et paix selon Hamon

C’est une plaie toujours à vif au sein du courant de pensée historique dont il se réclame qu’a rouverte ce week-end Benoît Hamon en se félicitant des frappes militaires en Syrie, source potentielle d’escalade incontrôlée. Il a ce faisant  mis la main dans un engrenage que les Macron et autres Trump se chargent de faire tourner pour broyer les cadres organisés et l’outil de l’ordre qu’ils représentent : le droit international. Lire la suite

Pot-pourri

Depuis le début de la semaine, M. Macron lançait des balles. « Allez, va chercher la baballe laïcité » disait-il aux uns ; « Allez, va chercher la baballe Notre-Dame-des-landes » enjoignait-il aux autres. Et de fait, il fallait bien aller chercher, car les atteintes portées à la séparation des églises et de l’Etat devant les évêques aux Bernardins, ou l’envoi de la troupe dans le bocage se plaçaient à un tel niveau de violence, physique ou symbolique, qu’elles n’auraient pu souffrir la passivité. Lire la suite

SNCF : Macron et Philippe émissaires coloniaux de Bruxelles

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu, je publie régulièrement des présentations de mon livre « Alerte à la souveraineté européenne ! La chimère de Macron contre la souveraineté populaire », déclinés en chapitres (à retrouver ici).

Mais il s’avère que le chapitre dont je dois vous parler aujourd’hui résonne particulièrement avec l’actualité à l’heure où MM. Macron et Philippe se comportent avec leur réforme de la SNCF en émissaires coloniaux du pouvoir de Bruxelles.  Rapide retour sur l’historique en vidéo ci-dessous.

Vent mauvais

Ma chronique hebdomadaire pour L’Heure du peuple publiée le 30 mars

Le climat qui pèse sur le pays est lourd. Pour ne pas dire malsain. Je ne parle pas là des attaques islamistes, ou se revendiquant comme telles : c’est là un ennemi identifié auquel nous savons devoir faire face tous ensemble, rassemblés, comme l’a signifié avec force et dignité Jean-Luc Mélenchon devant l’Assemblée nationale, étant en cette occasion « la voix de la France » selon les termes mêmes de l’économiste Nicolas Baverez pourtant peu suspect de proximité idéologique avec La France insoumise. Lire la suite