Macron, les retraites dans le viseur

Comment la réforme des retraites à la sauce Macron participe d’un processus socialement destructurant et démocratiquement destituant. : ma tribune publiée le 10 septembre dans Marianne

Emmanuel Macron est en grande partie fils de la réforme des retraites. De celle de 2010 bien plus encore que de celle à venir. La conduite à l’époque de la réforme par Nicolas Sarkozy avait largement participé du rejet dont il fût l’objet deux ans plus tard dans les urnes. Emmanuel Macron en profitait alors pour prendre ses marques à l’Élysée aux côtés d’un président par accident, qu’il évinça ensuite faute de combattant.

Lire la suite sur le site de Marianne

Coup d’oeil sur l’actualité du 9 septembre

Vinci et Suez qui s’en mettent plein les poches à travers le consortium Stade de France,un commentateur sportif qui parle de racisme anti-blancs, l’hôpital public qui agonise de la logique libérale… mes réactions à l’actualité ce lundi 9 septembre sur Sud Radio

De De Rugy à Goulard, la Caste contre-attaque

Il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre que la réhabilitation de François « Homard » de Rugy au cœur de l’été était annonciatrice d’une reprise en main par la Caste de ses droits à tout faire. La proposition de Macron d’offrir à Sylvie Goulard un fauteuil de commissaire européenne en est déjà l’illustration. Lire la suite

Réflexions estivales

Je viens de prendre connaissance avec beaucoup d’intérêt de l’entretien fleuve qu’ĺñigo Errejón a accordé début juillet au Vent se Lève lors de son passage à Paris pour leur université d’été. Le bref échange que nous avions pu avoir à l’occasion de sa conférence n’avait pas permis de dépasser les spécificités des approches nationales respectives quand bien même j’avais la conviction que nous tendions vers une même évolution dans l’analyse. Les précisions qu’ĺñigo apporte dans cette interview ouvrent une réflexion qui fait écho à mes propres intuitions. Je voudrais donc m’y arrêter, ce qui me donnera pareillement l’occasion de répondre sur le fond aux amis qui s’interrogent sur le bien-fondé de la centralité du processus constituant qu’avec d’autres je revendique. Lire la suite

Au grand marchandage de l’UE, les peuples sont les pigeons

La souveraineté populaire est une idée morte au sein de l’Union européenne. Le grand marchandage auquel s’est adonnée la Caste pour se répartir les postes à la tête de l’UE est tout autant une négation des volontés des peuples qu’une captation des postes clés pour continuer à faire de l’UE la pointe avancée de la finance mondialisée. Lire la suite