Les leçons de l’épisode Kotarac

Andrea Kotarac quitte la France insoumise pour rejoindre le RN et me voilà une fois encore dans l’actualité, moi qui n’avais comme au mois de janvier rien demandé. Rien ne me sera épargné comme dirait l’autre. Puisqu’il en est ainsi, je réponds sur le fond. Lire la suite

Gilets jaunes : c’est au peuple qu’il appartient d’écrire la suite de l’histoire

Parce que le peuple s’institue à travers ses propres demandes, le temps constituant n’appartient à aucun sinon au peuple lui-même. Appel pour des cercles constituant lancé ce mercredi 8 mai dans Libération avec plusieurs des camarades et ami-e-s fidèles à l’exigence de la souveraineté populaire pour conduire à l’émancipation !

Lire la suite

Macron ou l’a-démocratie de l’omission

Avec Macron, les symboles effacent le sens : le programme de LREM pour les élections européennes sera en effet rendu public ce 9 mai, journée de l’Europe. Mais seulement 17 jours donc avant le scrutin du 26 mai. Comme lors de la présidentielle quand il avait annoncé avoir finalisé son programme un mois à peine avant l’élection, Macron est donc un adepte de l’a-démocratie de l’omission : il ne se contente plus de ne pas respecter ses engagements comme ses prédécesseurs, il avance masqué et les cache aux gens. On comprend mieux pourquoi il a dès lors si vite basculé dans le pouvoir du mensonge.

Lire la suite

« Que partout fleurissent des cercles constituants »

Interview réalisée le 24 avril à Perpignan à la suite d’une conférence à Céret autour de mon livre L’impératif démocratique, De la crise de la représentation aux Gilets jaunes (mars 2019, Eric Jamet éditeur), et d’une réunion publique à Canet-en-Roussillon sur le thème « Europe : souveraineté populaire et impératif démocratique ». Lire la suite

« Refondons nous en tant que peuple ! »

Menteurs, falsificateurs, manipulateurs, il ne faut plus rien attendre de ce pouvoir. Mon appel sur RT France, à l’occasion de l’Acte XXII des Gilets jaunes, à lancer partout sur le territoire des cercles constituants citoyens .

A retrouver ci-dessous ou sur ma chaîne You Tube à laquelle je vous invite à vous abonner !

Macron accélère la crise de la représentativité

L’air de ne pas y toucher, le remaniement ministériel intervenu ce dimanche et qui a vu l’entrée au gouvernement de deux nouveaux conseillers du président Macron en dit long sur la rupture de légitimité démocratique qu’est en train d’instiller le monarque élyséen : l’exercice d’une charge publique n’a désormais, dans la République des copains, plus vocation à procéder, fût-ce de manière indirecte, d’une légitimité élective, mais uniquement de l’octroi d’une charge par le fait du prince. La dimension représentative de la démocratie déjà si mal en point voit là en Emmanuel Macron l’un des ses plus farouches assaillants. Lire la suite