Le clone

Emmanuel Macron a donc décidé de changer de premier ministre et de nommer Jean Castex à Matignon. Décision solitaire et personnelle. Hors de tout contexte politique. Pour des calculs purement politiciens. En installant à Matignon le clone de celui qu’il vient d’évacuer. Pour une même politique. La Vème est une lente agonie. Lire la suite

La débâcle démocratique des municipales

Infographie source Le Monde

Ces élections municipales marquent un tournant dans la vie démocratique de notre pays. L’abstention est devenue explosive et s’est en effet affirmée comme un acte politique en réponse à l’incurie politicienne qui préside aux destinées du pays. Dans ce contexte, c’est le vert-nissage qui l’emporte au sein de la minorité qui se prête encore au jeu électoral. La social-écologie ressuscite la social-démocratie, tandis que le pouvoir présidentiel et ceux qui se présentent comme ses principaux opposants subissent un échec cuisant. Lire la suite

Abstention : la gifle à Macron

Editorial de la Feuille constituante du 29 juin

60 % d’abstention pour un second tour, à enjeux, d’élections municipales ! Un niveau stratosphérique de désaveu populaire, incomparable avec tout ce qui a déjà été vu. Or si les 55% d’abstention du premier tour résultait était largement imputables au Covid, l’abstention plus importante encore pour ce second tour est une sanction directe infligée à Emmanuel Macron pour sa gestion calamiteuse de ces élections municipales. Lire la suite

Le discours d’un roi

Editorial de La feuille constituante du 15 juin

Le président de la République s’adressait aux Français pour la quatrième fois ce 14 juin. L’occasion selon lui de présenter l’évolution du déconfinement, de tirer les leçons de la crise, et de commencer à écrire la suite. L’occasion en réalité de s’offrir un auto satisfecit pour gommer l’incurie de la politique gouvernementale et, par un révisionnisme politique cynique visant à capter et détourner le sens des mots, de s’arroger la tâche de reconstruction. Lire la suite

Leur loi et la nôtre

Christophe Castaner a tenu mardi 9 juin au micro de Jean-Jacques Bourdin des propos inouïs et inédits. Le ministre de l’intérieur a ainsi revendiqué une adaptation de la loi en fonction de critères subjectifs définis par le gouvernement. Ce qui est ici en cause n’est pas la permission qui est tacitement accordée (qu’il est avilissant d’être soumis à cette possible censure de la liberté d’expression), mais le fait que les raisons qui président à cette autorisation sont déniées à d’autres mobilisations selon le bon vouloir du pouvoir en place. Lire la suite

Macron consacre le fait minoritaire

Un quart des maires élus avec plus de 50% d’abstention, plus de 500 d’entre-eux qui n’ont recueilli qu’autour de 15% du corps électoral ! Alors que se profile le second tour des municipales pour justifier le maintien du premier qui avait été absurdement imposé, l’ampleur du désastre démocratique constaté à cette occasion se révèle par les chiffres. Lire la suite

Etouffement

« Je ne peux plus respirer ». Les mots de Georges Floyd sont devenus un symbole aux Etats-Unis d’Amérique, et déjà résonnent par-delà les océans. Leur reprise par le grand nombre répond à coup sûr à une indignation viscérale. Peut-être à une colère sourde qui agrège largement et enjoint de changer le monde tel qu’il est et tel qu’il va. La suite le dira. Mais quoi qu’il en soit l’éruption populaire en ce lieu, en ce moment, et sous cette forme, ne sauraient être vus autrement que comme un signal. Lire la suite

Le retour des salopards

Le monde d’après c’est donc ça, le rapatriement d’un émissaire colonial de Bruxelles au principal poste de flicage budgétaire en France. Mercredi 3 juin, Emmanuel Macron nommera en effet Pierre Moscovici premier président de la cour des comptes. Un parachute doré pour une bombe à fragmentation. Lire la suite