Petit manuel de campagne à la primaire du PS

montebourg-valls-hamonLe casting en faisait déjà la resucée d’un congrès du PS. Voilà désormais que l’allant partagé par les comédiens pour l’art de la synthèse transforme la primaire en campagne des récolements. Manuel Valls est candidat pour « réconcilier » et « rassembler ». Arnaud Montebourg plaide pour  « se conjuguer » et « se concilier ». Quant à Benoît Hamon, sa participation permet selon lui de « légitimer » le résultat de la primaire. Foin des disputes politiques, la compétition électorale au PS réconciliera bien tous ceux-là par-delà leurs programmes.

« Faire gagner tout ce qui nous rassemble », le slogan de Manuel Valls en dit long sur le positionnement inhérent à ce qu’est une primaire. Tout aussi bien aurait-il pu dire « Du passé faisons table rase » si les mots ne lui avaient écorché la bouche. Cela donne cependant en version vallsiste : « J’ai pu avoir des mots durs, susciter des incompréhensions. C’est ça la gauche. Mais j’ai toujours assumé les décisions collectives. Chacun devra faire un effort, moi le premier. Ma candidature est celle de la conciliation, celle de la réconciliation. J’ai une responsabilité, rassembler, oui, rassembler ». La posture prime sur le fond des choses et doit faire oublier le passé. Au point qu’un Manuel Valls, qui n’a eu de cesse de théoriser la disparition du PS, puisse se permettre de se peindre en défenseur des « humiliés de la vie », tel Thénardier affichant au-dessus de son auberge « Au sergent de Waterloo », celui-là même à qui, le croyant mort, il a fait les poches sur le champ de bataille avant de se vanter de lui avoir sauvé la vie…

Mais les compères de Manuel Valls dans la primaire n’ont rien à lui envier en matière de synthèse. Arnaud Montebourg anticipait ainsi le 2 décembre la candidature de Manuel Valls et justifiait par avance : « Nous sommes dans la même primaire, c’est donc que nous jugeons que nous pouvons nous confronter sans nous détruire, sans nous affronter », avant de le confirmer : « C’est un processus de construction, la primaire, ce n’est pas un processus d’annulation » et de resituer la finalité supposée de la primaire : « Notre travail, c’est précisément de nous concilier (sic), de nous conjuguer ».

Pas en reste, Benoît Hamon, dans une tribune en réponse à Marie-Noëlle Lienemann publiée dans Libération lundi 5 décembre, et avant même d’évoquer le rassemblement des courants dits de gauche du PS à l’issue du premier tour, entamait sa démonstration par…la participation de Martine Aubry à la primaire du PS de 2011 qui ainsi « avait permis à François Hollande désigné de se lancer fort d’une légitimité de près de trois millions d’électeurs ayant participé à ce grand moment démocratique ». Bref que la participation à la primaire vaille caution au résultat de celle-ci. Mauvaise pioche au regard du bilan dudit Hollande.

Il est surprenant de voir comment dès lors que s’est ouvert le dépôt des candidatures à la primaire du PS, c’est à dire dès que celle-ci est devenue concrète, les candidats ont conjointement décidé de donner une prime à la synthèse au détriment du programme. Il serait faux de dire que les différences entre les uns et les autres ont disparu. Mais elles se sont parées des atours de la compatibilité, critère exigé pour entrer dans l’entonnoir de la primaire. Comme le dépôt d’une motion dans le parti socialiste version hollandaise valait engagement à la synthèse.

« Les hommes sont bien plus séduits par la mine et les mots que par la réalité du service en lui-même » nous enseignait déjà Quintus Tullius Cicéron dans son Petit manuel de campagne électorale. Le PS en avait fait la démonstration. Sa primaire en est l’illustration.

 

Un commentaire sur “Petit manuel de campagne à la primaire du PS

  1. BRETON Daniel dit :

    J’ai du dégoût pour ces gens là . Quoiqu’il arrive ils n’auront pas ma voix , qu’en bien même M.Le Pen .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s