Participation à la primaire du PS : quand les prophéties ne sont plus auto-réalisatrices, la primaire est destructrice

indexIls sont « entre 1,5 et 2 millions » à s’être déplacés ce dimanche pour participer à la primaire organisée par le PS. C’est semble-t-il bien suffisant pour que tout ce que la rue de Solférino compte comme pontes se félicite en cadence du succès, du moins du non-échec, de la primaire. Mais l’autosatisfaction solférinienne ne saurait masquer que même les prophéties qui se voulaient auto-réalisatrices en termes de participation n’ont pu se vérifier dans les urnes malgré les revues à la baisse successives. Au PS, c’est comme un compte à rebours avant implosion : 3 millions, 2 millions et demi, 2 millions, 1,5 million…BOUM !

Devant la désertion citoyenne à l’égard du congrès public du parti, il aura en effet fallu revoir à la baisse les ambitions de participation de semaine en semaine. Et jusque dans la dernière journée ! Chacun entend encore les thuriféraires de la primaire nous annoncer à l’automne qu’une dynamique populaire s’enclenchera dans la primaire et qu’à minima 3 millions de votants se bousculeront dans les bureaux de vote ce dimanche 22 janvier. C’était même là leur argument premier pour obliger Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à passer par la case primaire. Voire pour tenter de leur intimer l’ordre de passer sous les fourches caudines du PS : le 19 décembre dernier, plein d’allant mais déjà prudent, le président du comité d’organisation de la primaire Christophe Borgel lâchait :« S’il y a 2 millions, 2.5 millions, 3 millions voire plus de votants qui viennent, tout le monde aura ce message dans les oreilles. Tout le monde verra que si on veut un candidat progressiste au second tour il faut se rassembler ». Peine perdue. Début 2017, l’objectif était finalement ramené à 2,5 millions. Puis 2 millions à l’orée de la dernière semaine de campagne. Avant que dans la matinée même du vote, le grand manitou Cambadélis et le maître des urnes Borgel ne décident de s’arrêter sur le chiffre de 1,5 millions. On savait alors que la participation serait légèrement supérieure à ce chiffre : la prophétie se doit d’être dépassée pour donner l’illusion de la réussite et masquer la débâcle.

Il n’y a pas eu de sursaut populaire ce dimanche pour sauver « la gôôôche ». Encore moins pour sauver le PS. Pas même une mobilisation pour rejeter Valls et sa politique tant le résultat de la primaire est devenu vide de sens au regard de l’élection présidentielle, la vraie, celle qui se jouera les 23 avril et 7 mai prochains. Là où la primaire de 2011 avait réuni 2,6 millions d’électeurs au 1er tour et 2,8 millions au second tour, celle de 2017 en attire 35 % de moins. Quelle démonstration vient de faire le PS en réunissant moitié moins de votants que la droite à trois mois du scrutin ? Quand la primaire de droite mobilisait les siens à hauteur de 4,3 millions d’électeurs au 1er tour (4,4 millions au second), celle du PS a consisté à se tirer une balle dans le pied.

Tout ça pour ça : 3 débats télévisés, les matinales radio saturées par les candidats à la primaire, les bulletins d’information vampirisés… Et au final ? La désertion du corps électoral qui fuit ceux qui les poursuivent de leur politique depuis 5 ans. Le nom du vainqueur de la primaire devient secondaire. Car la primaire du PS n’est pas juste un bide. Malgré tous les ajustements et maquillages, elle apporte une réponse contraire à ce qu’elle s’évertuait à ressasser en boucle : à quoi bon un candidat socialiste ? Pour quoi faire ? A rien.

41 commentaires sur “Participation à la primaire du PS : quand les prophéties ne sont plus auto-réalisatrices, la primaire est destructrice

  1. bruneau dit :

    je dirai que la aussi le contenu d’un programme est absent de cette campagne. le bilan n’est assumé par personne. chacun sait qu’il est catastrophique . je suis candidat au bonheur des gens qui le veulent vraiment alors jlm.com

    Aimé par 2 people

  2. jack dit :

    Je ne comprends pas que des personnes puissent encore voter pour Vals après ce quinquennat

    Aimé par 1 personne

    • Jo dit :

      c’est justement un des problèmes des dites « primaire » l’erreur totale…il est bien connu que les
      gens de droite (car Valls a toujours fait pour eux), se mobilisent bien plus que ceux de gauche
      surtout sur un panel aussi faible. Par rapport à notre Constitution, ce genre de consultation
      devrait être interdite…eh oui, trop de liberté tue la liberté (surtout quand elle est faussement
      utilisée !).

      J'aime

    • Thomas dit :

      Je vis dans le sud, sans pour autant en être originaire, ça permet d’avoir du recul sur les pratiques tribales du coin, notamment le socialisme héréditaire, ce clientélisme totalitaire issu du système Freche, l’ogre de Montpellier. Ici, dans une petite ville tenue par un député-maire vallsien, tout le monde votera PS, faire le contraire ce serait risquer le chômage, la fin des privilèges. Le vote de peur à gauche existe, il concerne tous les pistonnés du mille-feuilles administratif, les rond-de-cuir des communautés de commune, et autres conseils régionaux.
      Ceux-là se fichent bien de la santé du pays, ils sont au chaud, et comptent bien y rester.

      Aimé par 1 personne

  3. Legay Geneviève dit :

    Jack, je pense qu’ Il faut comprendre que ce sont des gens de droite, des libéraux qui sont allés voter Valls, il leur a servi le programme économique et social qu’ils souhaitaient…. la suite de Sarko, sinon pire… Geneviève

    Aimé par 1 personne

  4. Hébert dit :

    Je trouve vôtre réaction infantile, laissé les querelles et l’ambition derrière vous.Je vous soutiens sur votre programme, mais pas sur vos manières politicardes. Benoît ne nous à jamais fait de tord, n’allez pas tuer l’avenir de nôtre jeunesse, je ne vois pas pourquoi vous représentez encore La France Insoumise. Votre mouvement est beau, mais vous auriez dû en donner les rênes à quelqu’un de plus jeune, le mouvement aurez eu une plus grande ampleur et une meilleur crédibilité. Un programme sans faille n’a pas besoin d’aller taper sur les autres, n’a pas besoin d’un représentant charismatique. Le charisme n’existe que par les faibles d’esprits.

    J'aime

    • mahen dit :

      @Hébert : Ce n’est pas le blog de JLM…

      J'aime

    • Eructite dit :

      « avenir de notre jeunesse » ? Quel avenir ? Ce sont des candidats de droite ! Ils veulent tous déréguler le code du travail ( enfin ce que ce gouvernement en a laissé…. ), améliorer les conditions d’exercice de la finance et des actionnaires, renforcer les pouvoirs des forces de l’ordre… La SEULE CHOSE qui les diffère de la droite c’est le fait d’aborder la dépénalisation….. C’est pitoyable ! Comme ci en France on avait besoin de plus de sécurité, plus de pouvoirs à la police, plus de finance décomplexée, plus de privilèges pour les gouvernants….. MAIS RÉVEILLEZ VOUS ! ILS NE VOUS REPRÉSENTENT PLUS ! ILS REPRÉSENTENT LES INTÉRÊTS DE LEURS POTES ET DE CEUX QUI FINANCENT LEURS CAMPAGNES !

      J'aime

      • Hébert Frédéric dit :

        Okey, tu vas lire les interventions a l’assemblée nationale de Benoît Hamon, c’est vote, et la mention de censure qu’il a tenté de porter. Vous mettez tout le monde dans le même sac, a la manières des fascistes. C’est triste, ce n’est pas réfléchi, Vous démolissez l’image de personne de conviction, juste dans l’espoir de gagner, alors qu’on pourrait se rallier, c’est loin de la conception de solidarité que j’ai connu et pratiqué toute ma vie. JLM a soutenu Hamon en 2008, était plus con à l’époque? Vous lisez un programme, et vous misez tout dessus, vous tapez sur une idéologie, et divisez! Vous n’êtes pas conscient du désordre que vous pratiquez, avez vous connu la vrai précarité, la vrai souffrance? Je ne connais personne qui soit sorti de la souffrance et écrire ainsi! comme certain le font ici! le libre arbitre, ça ne s’explique pas en une page, la libre pensée non plus! alors stop, je cultive la première, la seconde, la troisième chance. Je n’ai jamais abandonné personne, sauf peut être moi même. Mais Sachez que si vous céder à la colère, c’est déjà que vous êtes dans le faux.Moi je dis Unissons nous, toi, tu me réponds?

        J'aime

    • catafab dit :

      Donc les Américains sont faibles d’esprit. Et ils ont le doigts sur la gâchette.

      J'aime

    • claudecarron dit :

      Pourquoi plus jeune ? Pour qu’il se fasse mieux piéger par les caciques du PS et du PCF ? La bonne gestion du pays n’est pas une question d’age, mais de capacité et de respect du peuple.. Je retrouve plus ça chez JLM que chez Benoît Hamon. Et puisqu’on parle d’âge, pourquoi ne pas élire carrément un jeune de 25 ans, au lieu d’un de 50 ans ? Hein ? D’autant que d’esprit, JLM est plus jeune que Benoît Hamon…

      J'aime

  5. boriman24 dit :

    Des gens de droite sont allé voter valls, mais des insoumis comme moi sont allé voter hamon et revoteront pour lui dimanche pour éliminer Valls. Il ne faut quand même pas se voiler la face, les insoumis seul ne passeront pas le premier tour de la présidentielle sans l’appui de hamon s’il est élu. Dans toutes les autres configurations, on va se payer fillon. La gauche s’est unie à une époque pour le parti socialiste, à hamon s’il est élu de renvoyer l’ascenseur et de se désister pour JLM. S’il ne le fait pas, la gauche à perdu, c’est clair et net. Il reste en parallèle à se battre pour faire comprendre à une partie des élécteurs du FN, qu’il font le mauvais choix.

    J'aime

    • Gigi dit :

      « les insoumis ne passeront pas le premier tour de la présidentielle sans l’appui de hamon s’il est élu »
      Hein ? Les insoumis n’ont pas besoin de Hamon mais de ses électeurs. Pour ça, pas besoin de voter Hamon au primaires du PS. Au contraire : pas besoin de Hamon aux présidentielles et de plus, les électeurs n’ont pas besoin des consignes de vote de Hamon pour voter Mélenchon.

      J'aime

      • jacques dit :

        pas d’accord avec toi, les insoumis ont besoin des électeurs d’Hamon, de Jadot et d’autres, si l’on veut être au deuxième tour. si c’est pour faire 20°/° des voix au premier tour et se retrouver au deuxième avec Fillon et Le Pen. Je ne vois pas l’intérêt. Si la gauche ne se réunie pas, la défaite est assurée. Donc si Mélanchon, Hamon, Jadot ne trouvent pas un terrain d’entente pour le premier tour, on aura juste nos mouchoirs pour pleurer

        J'aime

    • Eructite dit :

      « Insoumis » – « voter » ? Y’a comme une dichotomie là…. Voire Carrément une contradiction….

      J'aime

    • catafab dit :

      Un insoumis vote insoumis, ou ne vote pas , d’ailleurs. Point. Fin.

      Aimé par 1 personne

    • Georges dit :

      Le PS a eu 5 ans pour rassembler la gauche , le résultat est là une participation presque minable .Je ne suis pas allé voté aux primaires du PS parce que je suis réellement de gauche .Les électeurs socialistes sont de gauche …les dirigeants NON .La SEULE occasion ( il n’y en a pas d autre) d avoir un candidat de gauche au 2 eme tour de la présidentielle c est d se rassembler derrière la candidature de JLM (se rassembler ne veut pas dire faire confiance aveuglément ,il faudra toujours que le peuple se mobilise TOUJOURS

      Aimé par 1 personne

    • claudecarron dit :

      Voilà autre chose. Nous pouvons très bien être présents au second tour sans l’accord de Benoît Hamon. Maintenant,s’il veut rassembler, qu’il nous rejoigne puisque la FI est mieux placée dans l’opinion de gauche que son programme. Le vote incontournable c’est la FI, pas le PS…

      Aimé par 1 personne

    • David dit :

      Hé bé … pour un insoumis tu courbes vite l’échine : tu signes l’armistice avant même la bataille et tu finances sans scrupule le PS !

      Aimé par 1 personne

  6. Jo dit :

    … 96 % d’abstentions (43 millions) …c’est quoi ce genre d’élection ?… les listes électorales, c’est
    assez sérieux, pour ne pas dire confidentiel, les mairies ne devraient pas être autorisées à les
    communiquer, bref de telles mascarades ne peuvent que démobiliser le corps électoral pour les
    vraies élections de la République, de telles pratiques doivent cesser rapidement par désapprobation générale sous peine de voir notre démocratie disparaître pour longtemps. Stop à
    tout ce cinéma malsain et dangereux./

    Aimé par 1 personne

  7. Ricardo dit :

    On serait plus proche des 1,5 millions que des 1,8 millions de votants à la primaire du PS !

    Aimé par 1 personne

  8. Sof dit :

    Toutes ces primaires qui prétendent prôner un message de suffrage ouvert masquent en fait un suffrage censitaire. Où va-t-on lorsque l’on doit payer une somme, aussi minime soit-elle, pour faire entendre sa voix dans un pays prétendument démocratique ? Tout le « demos » ne considère pas 1€ de la même façon, et dans ce simple fait il réside une réelle inégalité : dans une démocratie, tout vote doit être GRATUIT à mon sens. Certes, la somme est petite, mais cela crée malgré tout une barrière. Qu’il s’agisse des primaires de droite ou de celles de gauche, je ne suis pas d’accord avec ce système.

    Aimé par 1 personne

    • Hébert Frédéric dit :

      j’avais pas une tunes quand je suis arrivé en scoot a Douzens dans le froid sous la plui, il était 4 ou 5 a sortir leurs larfeuille pour me filer 1€

      J'aime

      • Eructite dit :

        Le site web ne permettant pas de vous répondre, plus haut, je le fait ici. Monsieur Hamont avait la possibilité de participer à la motion de censure lancée par la droite avec ses collègues députés. Il ne l’a pas fait. Il a certes lancé une motion de censure de gauche… qui a elle aussi échouée. Ces 2 motions de censure ( contre le 49.3 pour la loi travail pour ceux qui ne suivraient pas ), si elles avaient été réunies sans volontés partisanes, le gouvernement de monsieur Valls aurait été démis de ses fonctions et la loi El Kohmri aurait été rejetée. Au lieu de çà monsieur Hamon à préféré faire l’amalgame entre motion de censure menée par la droite et programme politique de droite. Le tout en faisant croire que soutenir une motion de censure de droite c’était être en accord avec la suppression de 300 000 à 600 000 fonctionnaires, la suppression de l’ISF, porter la retraite à 65 ans ( quelle blague, elle y est déjà ! ) et autres joyeusetés totalement hors de propos.
        Malheureusement ces chers politiques ( de droite comme de gauche ) ne sont là que pour nous donner une illusion d’action. Ils font systématiquement tout ce qui est en leur pouvoir pour NE PAS FAIRE ENTENDRE la voix de ceux qu’ils sont censés représenter. Le tout en s’arrangeant pour faire croire qu’ils sont à notre écoute. Je suis désolé mais pour moi monsieur Hamon n’est pas une exception.
        Je rajouterai également que je suis de très très près la politique de notre cher gouvernement et de nos chers députés ( des sénateurs aussi…. :/ ). Pas par passion, mais depuis le règne de Sarko 1er dit le petit, j’ai compris qu’il fallait s’attacher à suivre chaque action / déclaration / loi de nos gouvernants pour mieux comprendre et dénoncer leurs dérives, leurs magouilles, leurs mensonges. Les déclarations de monsieur Hamon sont certes moins pitoyables que ceux de bon nombres de ses collègues mais ca n’en reste pas moins bien éloigné des volontés des citoyens.
        Ensuite concernant vos attaques personnelles, je vous rappellerait qu’étant donné que nous ne connaissons pas, il est vain de faire des supputations sur mon vécu, mes expériences. Sur ce, ce site n’étant pas propice aux débats construits et constructifs, je vous invite à venir sur le FORUM des moutons enragés histoire de pousser le débat d’idées plus en avant. Vous verrez que je m’acharne à montrer ce que sont réellement les politiques et ce que révèlent leurs actions. Certains taxent le blog de « conspirationniste » mais vous verrez que le forum est d’un tout autre acabit.
        P.S. : je n’ai aucun espoir de gagner étant donné que je sais qu’à chaque élection, les seuls perdants, ce sont les citoyens.

        Aimé par 1 personne

    • Lunesoleil dit :

      Euh ! La somme est petite ?, on a vite oublié que 1€ ça faisait presque 6.59 franc un peu plus je crois et on avait a cette époque plus de pouvoir d’achat. Aujourd’hui 1€ c’est devenu le presque moins que rien et pourtant allez en Inde, en Chine ou encore a Madagascar , 1€ vous nourissez une vie …

      J'aime

  9. j. dit :

    Monsieur Mélenchon, j’ai beaucoup de respect pour vous et votre indépendance mais pardonnez-moi, votre réaction est assez petite. Nous nous réjouissons de ce qu’un candidat qui a eu l’audace de porter un vrai programme de gauche moderne et ambitieux (et pas très différent du vôtre) et de le confronter au vote des primaires ait réussi le pari jugé impossible de récupérer haut la main (plus de 36% à un premier tour avec 7 candidats) ce parti que vous prédisiez abandonné aux libéraux. Je regrette que vous ne reconnaissiez pas cette belle nouvelle, bien que je comprends que cela puisse vous embêter politiquement et froisser peut-être vos ambitions personnelles. D’ailleurs vous parlez de Valls, de Macron… pas une fois dans votre texte vous ne mentionnez Benoît Hamon ! on sent bien que ça vous écorche un peu la bouche ;). Vous avez raison d’observer que la participation a fait défaut, mais quand on savait l’impopularité d’Hollande, on pouvait s’attendre à un délaissement total, et l’on est en droit de se réjouir de ce qu’autant de Françaises et de Français aient préféré croire en leur pouvoir de renouveler ce parti par les idées et y soient parvenu. Votre posture fait sens (on n’attend pas de vous que vous cédiez du jour au lendemain sans confrontation préalable de vos visions et sans garanties sérieuses, davantage de débat est toujours une bonne chose), mais votre manque de nuance sent l’amertume. Pardonnez-moi d’être si sévère mais vous l’êtes vous-même, et assez condescendant vis-à-vis d’électeurs qui, fut un temps, vous soutenaient probablement.

    J'aime

    • Alain dit :

      Votre commentaire fait pschiiitttt… Ce n’est pas JL Mélenchon qui a écrit le texte ci-dessus ;-)))

      Aimé par 1 personne

    • Cette passe d’arme entre colistiers du PS n’est qu’une vaste fumisterie. Hamon ou pas, la social démocratie s’est fourvoyée durant cinq ans dans une course effrénée au moins disant social, sans parler des guerres et autres duperies. Tout sympathique qu’il puisse paraître, il a soutenu de près ou de loin cette politique. Comme Fillon, on verra ce que cache les mots, une fois déshabillés de leurs apparats.
      Hamon ou pas, il représente le PS et la présidentielle est l’occasion de sanctionner la politique du PS et de es affidés pour les cinq années de galère que nous venons de passer.

      Il n’y a aucune amertume chez nous, seulement de la clairvoyance. Un autre politique de gauche ne peut pas se faire avec le PS libéral tel qu’il est devenu. Il faut qu’il disparaisse pour que renaisse autre chose. Pas de neuf avec du vieux.

      Aimé par 1 personne

      • Gil Pernot dit :

        VOTONS TOUS pour VALLS…
        Non, je « déconne », je n’y suis pas allé ce dimanche ! Ce sont leurs ognons…
        ce genre de coups d’avance, comme aux Echecs ou au jeu de go, cette cuisine infâme me dégouterait de moi-même…
        Je n’irai pas plus dimanche prochain…
        Mais si HAMON gagne ces primaires du PS, avant-gout d’un congrès interne pour eux; en fait… Cela change quand même la donne !

        Alors que VALLS gagnant il serait allé se « bouffer le nez » avec MACRON, et Fillon, bien sûr ! et aurait laissé un champ, un espace, un peu plus libres pour JLM…

        Faudra bien qu’on « cause » avec les électeurs, au moins, de l’aile gauche du PS…
        Même si l’électorat de JLM se trouve dans les abstentionnistes ou les néo-inscrits…
        ça n’a quand même pas été un raz de marée d’inscriptions nouvelles…
        Nous avons à convaincre l’ensemble du Peuple de nous rejoindre, y compris ceux qui se sont fourvouyés bien au-delà…

        Aimé par 1 personne

  10. Georges dit :

    Georges dit :
    Votre commentaire est en attente de modération.
    janvier 23, 2017 à 3:09
    Le PS a eu 5 ans pour rassembler la gauche , le résultat est là une participation presque minable .Je ne suis pas allé voté aux primaires du PS parce que je suis réellement de gauche .Les électeurs socialistes sont de gauche …les dirigeants NON .La SEULE occasion ( il n’y en a pas d autre) d avoir un candidat de gauche au 2 eme tour de la présidentielle c est d se rassembler derrière la candidature de JLM (se rassembler ne veut pas dire faire confiance aveuglément ,il faudra toujours que le peuple se mobilise TOUJOURS

    Aimé par 1 personne

  11. Tonitruant, les organisateurs annonçaient entre 1,5 et 2 millions de participants. Ola, tout le monde s’est engouffré à qui mieux mieux dans cette annonce pour le moins imprudente sinon erronée, la prenant pour une réalité. Ce n’est pas tout à fait exact, il y aurait en fait 1,3 millions de votants. Nous sommes loin du compte et très loin de ce que les organisateurs avaient espéré. Ramenons l’événement à sa juste valeur. Ça confirme l’analyse de François Cocq.
    Quel que soit le candidat retenu à l’arrivée, les électeurs qui considèrent que la logique suivie depuis 2012 est la seule possible voteront plutôt pour Emmanuel Macron. Quant à ceux qui souhaitent une rupture franchement à gauche, ils se porteront plus volontiers sur Jean-Luc Mélenchon. Dans tous les cas, le PS est désormais au bord de l’explosion.

    Aimé par 1 personne

  12. didier moraud dit :

    aucun salaries électeurs de France ne devraient voter pour cette gauche socialiste qui a mis en place une loi travail . il n y a q une seule réponse a cela, le vote intelligent…

    Aimé par 1 personne

  13. Colomban dit :

    Chers insoumises et insoumis dimanche proochain il faut aller voter Valls aux primaires des pseudos socialistes car c’est le candidat socialiste le plus à droite et c’est lui qui risque d’enlever le moins possible de voir à Jean-Luc Mélenchon merci qu’on se le dise

    Aimé par 1 personne

    • claudecarron dit :

      Non, les insoumis n’ont pas à cautionner cette fumisterie. Il y a bien assez d’électeurs de droite de jean-foutres et de bidouilleurs hypocrites de tous poils pour voter VALLS.

      J'aime

    • Eructite dit :

      Oui et non. Si Valls passe, le premier tour de la présidentielle verra beaucoup d’électeurs se tourner vers monsieur Macron. 😦 SI Hamon passe effectivement une partie de l’électorat de gauche se tournera vers lui. Malheureusement, si vous voulez voir JLM au second tour va falloir un peu plus que des calculs simples. Faut démarcher les gens, motiver les abstentionnistes, informer les électeurs…. Vaste programme 😦
      Sans compter qu’il y a aussi la composante FN qui vient encore complexifier le tableau du premier tour. Vu les percées du racisme en France, je pencherait sur 53% pour le FN au premier tour. Pas de second tour. Révisez votre allemand et vérifiez votre arbre généalogique.
      Au final les partis traditionnels de la gauche ( PS ) et de la droite ( RPR = UMP = LR ) renforcent le FN malgré que pour certains leur discours emprunte beaucoup à ce parti.
      Difficile dans ce tableau de porter un programme qui propose une assemblée constituante étant donné que les gens sont persuadés que l’élection c’est la démocratie.

      J'aime

  14. […] La primaire destructrice : Blog de François Cocq […]

    J'aime

  15. danielle m . dit :

    L’interview de Pierre Laurent sur France Inter ce matin m’inquiète .Il parle d’un groupe de travail au sujet des législatives et confirme que les communistes ne signeront pas la charte .
    Je suppose qu’ils veulent avoir un groupe communiste à l’assemblée ?
    Je ne voterai surement pas pour quelqu’un qui n’adhèrerait pas au projet de la FI tel qu’il se construit . Connaissant la méfiance voire le dégoût qu’inspirent les partis politiques au vu de leurs pratiques ( cf le Ps dans toute sa splendeur au cours de ces primaires ) tout soupçon d’arrangement au nom de la FI serait dévastateur .
    Comment défendre alors la candidature de Jean-Luc Mélenchon ? Le Mouvement serait ramené au niveau d’un parti et pourrait perdre son âme et sa raison d’être et de faire espérer .

    J'aime

  16. […] Les chiffres de participation fournis par le PS (entre 1,6 et 1,7 millions de votants), quand bien même ils seraient réels, ne sonnent pas simplement comme un désaveu mais bien comme un verdict infligé au PS : votre politique est un échec et vous êtes devenus des inutiles ont signifié en substance les électrices et les électeurs qui manquaient aux urnes (lire ici). […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s