Manuel Valls, de l’inanité à la vacuité

« Le Conseil constitutionnel a pu mesurer en toute indépendance l’inanité totale des arguments invoqués ». C’est en ces termes que Manuel Valls réagissait par communiqué ce vendredi 8 décembre  à la validation de son élection par le Conseil constitutionnel. A dessein. Car M. Valls cherche à réécrire l’histoire pour mieux se dédouaner et éviter d’apparaître pour ce que suggère la décision du Conseil constitutionnel : il est un tricheur. 

« Inanité : Caractère de ce qui est vide, sans contenu réel, ne présente aucun intérêt pour le cœur ou pour l’esprit : Inanité d’une conversation mondaine. Caractère de ce qui est vain, inutile, voué à l’échec selon le Larousse ».

Ainsi donc M. Valls évoque « l’inanité totale des arguments invoqués ». Il voudrait ainsi nous faire croire au caractère vide des accusations portées à son encontre. Seulement voilà, le Conseil constitutionnel dit explicitement l’inverse : « 66 votes correspondant à des différences de signature significatives doivent être regardés comme irrégulièrement exprimés ».  L’affirmation est assénée avec d’autant plus de poids que le Conseil constitutionnel avait au préalable pris le soin de rejeter l’irrégularité de 42 autres votes jugeant les différences dans les signatures explicables ou peu probantes. Mais pour les 66 autres, rien de cela.  Qu’est-ce à dire sinon qu’il y a eu fraude et que M. Valls a triché ?

Ou alors M. Valls parle-t-il d’inanité parce qu’il savait la démarche vouée à l’échec, sachant parfaitement que le Conseil constitutionnel au sein duquel siégeait ce 7 décembre M. Fabius, qui fut son ministre des affaires étrangères, M. Jospin, qui fut son employeur, ou encore son camarade de parti M. Charasse, ne prendrait de décision qui ne soit conforme à l’intérêt de l’un des siens ? Telle est l’inanité dont se réclame M. Valls ? Celle d’une 5ème République qui fonctionne en vase clos et entre amis ? Cette 5ème République qui juge que la tricherie n’est répréhensible que s’il est avéré qu’elle fait basculer le scrutin comme s’en targue cyniquement le Conseil : « ces suffrages irréguliers restant en nombre inférieur à l’écart de voix entre les deux candidats du second tour, cette irrégularité ne saurait conduire à l’annulation des opérations électorales » ?

M. Valls ferait mieux de faire profil bas plutôt que de parler « d’inanité » en espérant se refaire une virginité à bon compte.Car ce qui lui conviendrait le mieux ce n’est pas l’inanité, c’est la vacuité, celle qui, toujours selon le Larousse, se caractérise comme un vide intellectuel ou l’absence de valeur. Voilà qui sied mieux au député qui vient d’être sournoisement confirmé.

4 commentaires sur “Manuel Valls, de l’inanité à la vacuité

  1. Marco Otazu Abrill dit :

    Un « énergumène » tricheur voilà comment je pourrais résumer son action politique et sa vacuité.

    J'aime

  2. henthouarn dit :

    66 + 42 = 108, est-ce que ça aurait été supérieur à l’écart au 2d tour entre les candidats? La raison du rejet de 42 suffrages n’est guère convaincante (doux euphémisme!)

    J'aime

  3. JeanLouis dit :

    Surtout trouver un moyen pour conter son arrogance et ses graves et permanentes accusations contre la FI et JL Mélenchon qui puisse avoir un écho aussi grand que ses communications. Je trouve que ça suffit de prendre des coups et qu’il faut les rendre tout en restant digne. Je n’ai pour autant pas plus d’idée que ça sur le moyen hélas !!!

    J'aime

  4. salim sellami dit :

    A reblogué ceci sur Salimsellami's Bloget a ajouté:
    Personne ne doutait que le conseil constitutionnel où siègent ses amis allait le taxer de tricheur, ce qu’il est réellement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s