A bâtons rompus, épisode 1

Nouveau rendez-vous désormais régulier, l’émission A bâtons rompus se propose d’initier chaque semaine en une dizaine de minutes un débat que nous vous invitons à prolonger et enrichir de vos commentaires et analyses.

A bâtons rompus, épisode 1 c’est ici et maintenant.

Au programme cette semaine, Macron après l’été confronté à la vague destituante.

5 commentaires sur “A bâtons rompus, épisode 1

  1. Pantigny Sylviane dit :

    sympa votre échange, mais cela manque de naturel. Il vaudrait mieux le tourner à l’intérieur.

    J'aime

  2. Meimon alex dit :

    Je vous encourage à poursuivre ce moment d’ échange très agréable sur la forme et très intéressant sur le fond.
    Merci pour cette excellente idée, on a la sesation d’ une vraie relation de simplicité et de sincérité pour analyser des sujets importants qui nous concernent tous.
    Je vais m’ employer à diffuser au max cette vidéo.

    J'aime

  3. bonne initiative d’échanger à 2 – même si vous ne vous opposez pas -vos points de vue sur notre situation politique : pour Macron ça sent la fin de règne quoiqu’il puisse encore faire beaucoup de mal et les LREM sont encore bien virulents à l’AN.Je crois qu’il faut aussi parler beaucoup sur les élections européennes et monter leur importance .Quant à l’immigration vous avez toujours été clairs là-dessus et la polémique est incompréhensible .Merci de votre action !

    J'aime

  4. j-louis hericher dit :

    Je trouve sympa de faire cela en extérieur. Si les images sont belles , des gens s’y retrouvent. Ca fait du bien d’entendre parler de politique avec conviction. Plus vous en ferez plus se sera naturel, il faut roder cette bonne initiative. Ce n’est qu’un début, continuons le débat.

    J'aime

  5. bonobo dit :

    Vos échanges d’amabilités sont absolument passionnants. Le dezingage de l’adversaire politique est de bonne guerre, même si je ne suis pas sur qu’il soit la meilleure approche.
    Mais mon petit doigt me dit que vous avez fait l’impasse sur d’autres problèmes de l’heure, à mon sens bien plus cruciaux, comme ceux exposés dans vos trois dernières tribunes.
    Pourtant, glisser la poussière sous le tapis n’a jamais été la meilleure façon de faire le ménage.
    Auriez vous pour seule ambition de devenir le Paul Magnette de la FI ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s