L’affaire Benalla, c’est la République des fripons

Chers lectrices et lecteurs, laissez moi vous présenter pour cette nouvelle année, pour  vous et les vôtres, mes meilleurs voeux de solidarité et de fraternité, mais aussi de combat pour renverser l’ordre établi.

A celles et ceux qui parmi vous aspirent à me retrouver à l’écrit, je vous prépare pour les semaines à venir une poursuite de mon analyse sur le blocage démocratique actuel  initiée avec le livre Alerte à la souveraineté européenne ! La chimère de Macron contre la souveraineté populaire

D’ici là, je vous livre ici mon passage sur RT France le29 décembre à l’occasion de l’Acte VII des Gilets Jaunes. L’occasion de revenir sur l’affaire Benalla mais aussi sur le fait que « le grand absent de la forme représentative, c’est le peuple ! »

4 commentaires sur “L’affaire Benalla, c’est la République des fripons

  1. Adinaclo dit :

    Merci François Bonne année de degagisme et de résistance

    J'aime

  2. assandri rené dit :

    Ce n’était pas des badinages François, c’était la voix du peuple. Bravo pour ce matin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s