Macron et sa grande coalition

Edito du 16 janvier pour La France insoumise

Vendredi 12 janvier, CDU-CSU et SPD signaient en Allemagne un accord de gouvernement pour reformer une grande coalition. Après les élections du 24 septembre 2017, on en revient donc à la case départ. En Allemagne comme ailleurs en Europe, la crise démocratique s’approfondit. Lire la suite

Le moment où ça se voit

Mon édito hebdo pour La France insoumise 
Nul ne peut préjuger de ce que sera l’année politique de M. Macron. La déception et la colère devant le renoncement à construire un monde meilleur mettront-elles le feu à la plaine ? Ou faudra-t-il attendre 2019 pour qu’elles se manifestent dans les urnes à l’occasion des élections européennes ? Toujours est-il qu’en attendant, la politique de M. Macron prend corps et se matérialise en ce début d’année. Lire la suite

Bien terminer et repartir du bon pied

Mon édito du 19 décembre pour La France insoumise

Un bilan ne vaut pas tant pour le regard jeté dans le rétroviseur que pour la vision de ce qui est devant soi qu’il permet d’appréhender. Telle est pour La France Insoumise cette fin d’année politique qui invite à l’action dès le début de 2018. Lire la suite

Les p’tits papiers

Edito du 7 novembre pour La France Insoumise

Après les « Panama papers », voici donc les « Paradise Papers ». En attendant des révélations sur notre Caste nationale, et bien qu’il faille faire avec le tamis que le journal Le Monde et France-Inter jugeront utile d’imposer, notez dès à présent qu’un seuil a été franchi : là où les précédents mettaient en lumière des pratiques délictueuses d’évasion fiscale, les derniers en date se concentrent essentiellement sur « l’optimisation fiscale ». Terme générique véhiculé par la société bien pensante pour valoriser la légalisation de l’évasion fiscale. A moins que ce ne soit pour promouvoir l’évasion fiscale légalisée. Lire la suite

Macron : la semaine où le doute s’est propagé

Edito du 24 octobre pour La France Insoumise

Dimanche dernier, M. Macron était l’invité de TF1 pour son premier grand oral depuis son élection. Le Président voulait expliquer et convaincre du bienfait de sa politique. Las. Pendant plus d’une heure, le chef de l’Etat a été tenu de se justifier sans convaincre, que ce soit sur ses propos à l’encontre des classes populaires et de ceux qui luttent et travaillent pour vivre, sur sa politique fiscale au bénéfice des plus riches ou sur la place de la France sur la scène internationale. Sans convaincre car, une semaine plus tard, non seulement le Président continue à s’affaiblir dans l’opinion mais le doute s’est aussi insinué jusque chez les acteurs les plus bienveillants et conciliants à son endroit. Lire la suite

Blitzkrieg macronien versus cohésion populaire

Edito du 19 septembre pour La France Insoumise

On savait depuis quelques jours M. Macron être un adepte de la provocation. On constate qu’il assume désormais une logique de confrontation à tout-va avec le peuple. Lire la suite