La Caste veut s’emparer du pays

Edito du 14 mai pour La France insoumise

L’enquête de l’ONG Oxfam parue ce 14 mai sur la distribution des dividendes aux actionnaires des entreprises du CAC 40 éclaire la captation toujours plus importante de la richesse par quelques uns. On y apprend ainsi que depuis 2009, ces entreprises ont versé à leurs actionnaires 67,5% de leurs bénéfices tandis qu’un maigre 5% était octroyé aux salariés au titre de l’intéressement et que seulement 27,5% étaient dès lors disponibles pour l’investissement. De telles pratiques ne sont pas simplement injustes moralement, elles sont, on le voit, aussi inefficaces économiquement ! L’effet de système va pourtant s’accentuant, faisant fi des leçons de la crise ouverte en 2008, la part de la distribution de dividendes aux actionnaires ayant doublé de la première décennie du siècle à la seconde ! Lire la suite

Marée montante

Edito du 13 mars pour La France insoumise

Nous y voilà. Ce jeudi 15 mars, les salariés des EHPAD, les retraités et les lycéens prennent la rue. Tous ceux-là n’en sont pas à leur première manifestation. Déjà le 28 septembre dernier les retraités s’étaient mobilisés pour dénoncer la hausse de la CSG qui grève les pensions. Le 30 janvier, c’était les personnels des EHPAD qui donnaient à voir l’indignité de leurs conditions de travail et des conditions d’accueil des plus anciens. Quant aux lycéens, ils clament depuis des semaines leur refus d’un bac territorialisé, prélude à la sélection à l’Université qui se met parallèlement en place. Si jeudi chacun d’entre-eux se mobilise à nouveau, c’est que dans l’intervalle non seulement le gouvernement est resté sourd à leurs inquiétudes, mais que M. Macron a choisi de passer en force, imposant les baisses des pensions depuis le 1er janvier ou lançant Parcoursup avant même son adoption législative. Bref sur chacun de ces sujets, c’est déjà l’enlisement. Lire la suite

Ce qui est préférable et ce qui ne l’est pas

Edito du 20 février pour La France insoumise

Depuis le début de l’année, M. Macron se retrouvait impuissant. Son discours n’imprimait plus. Sa popularité s’effondrait sondage après sondage (-5 points dans le dernier baromètre Ifop pour le JDD publié ce dimanche 18 février). Au point de susciter un rejet plus important encore que ses prédécesseurs au même stade de leur mandat. Alors M. Macron a décidé de remonter à l’assaut. De manière brutale et symbolique, en ciblant là la fonction publique, plus loin la SNCF.

 

Lire la suite

Macron, des patins et des bosses

Edito du 12 février pour La France insoumise

On ne peut pas à enlever à M. Macron le fait de multiplier les annonces. Au point qu’on se croirait revenu au bougisme de Nicolas Sarkozy. Et comme lui, à force de s’agiter en tous sens, M. Macron patine. Lire la suite

Ce qui s’enracine et ce qui pourrit sur pied

Editorial du 6 février pour La France insoumise

Placée au cœur d’une semaine de mobilisations et de luttes sociales, la niche parlementaire de la France insoumise a permis de faire une nouvelle démonstration politique dont même ses habituels détracteurs reconnaissent les mérites. Il fallait entendre Yves Calvi admettre l’évidence du droit aux premiers mètres cubes d’eau gratuits. Il fallait voir les reportages sur le burn-out au travail attester du bien fondé de la proposition de de loi visant à faire reconnaître comme maladies professionnelles les pathologies psychiques résultant de l’épuisement professionnel. La France insoumise est apparue au grand jour pour ce qu’elle est : le premier opposant ET le premier proposant.

 

Lire la suite

Quand la poussière retombe

Mon édito pour La France Insoumise

Depuis sept mois, ainsi allait la vie politique, entre le culte médiatique d’un macronisme omnipotent et l’espoir de commentateurs paresseux de voir resurgir du passé les forces du confort.

Les élections partielles de ce dimanche ont refermé cette parenthèse. Elles donnent à voir non plus simplement l’émergence, mais l’implantation durable d’un paysage nouveau : la guerre des droites LR-EM est engagée tandis que la France insoumise s’installe à la troisième place comme unique force populaire utile. Tout le reste est arasé. Le FN plonge sous les 10 %, partout dépassé par LFI. Quant au PS, il est confirmé qu’il n’est plus, ou si peu. Lire la suite