De l’Espagne à l’Autriche, des impasses démocratiques dont se nourrit l’extrême-droite

Et de quatre ! Quatrièmes élections générales en Espagne en moins de quatre ans et une fois encore aucune majorité, fût-ce sous la forme d’une coalition, ne se dégage. L’Espagne est devenue un laboratoire grandeur nature de l’impasse démocratique qui frappe l’UE, comme en atteste le pendant autrichien intervenu au même moment. A l’heure de l’effondrement des légitimités représentatives, les peuples refusent en conscience de déléguer leur souveraineté. Pour le meilleur, peut-être, mais aussi potentiellement pour le pire si nul débouché émancipateur et refondateur ne leur est proposé. Lire la suite

Au grand marchandage de l’UE, les peuples sont les pigeons

La souveraineté populaire est une idée morte au sein de l’Union européenne. Le grand marchandage auquel s’est adonnée la Caste pour se répartir les postes à la tête de l’UE est tout autant une négation des volontés des peuples qu’une captation des postes clés pour continuer à faire de l’UE la pointe avancée de la finance mondialisée. Lire la suite

ADP : la bataille du nombre

Je vais un instant troquer ici la casquette du politiste pour celle de l’enseignant de mathématiques que je suis le reste du temps. Rassurez-vous pour autant, il sera question du référendum concernant ADP. Mais je crois utile que tous les arguments, y compris comptables, soit utilisés à côté des arguments de fond auxquels je renvois (https://referendum-adp.fr/) pour faire grossir la mobilisation. Lire la suite

Face à la crise démocratique, c’est au peuple de tracer un chemin

Tribune collective de gilets jaunes, lanceurs d’alerte, militants politiques, syndicaux et associatifs qui appellent, par delà la politique politicienne et sa réduction au champ institutionnel, à ce que le peuple se refonde à travers un large processus constituant.

De samedi en samedi, le mouvement des Gilets jaunes se donne à voir. Mais faute d’arriver à se renouveler, il perd, au moins en apparence, sa capacité à bousculer l’ordre établi. Car entre-temps, les élections européennes ont joué le rôle d’anesthésiant démocratique. Elles ont démontré l’incapacité institutionnelle à proposer un débouché politique à l’aspiration populaire exprimée depuis le 17 novembre dernier. L’impératif démocratique reste sans réponse. Lire la suite

Démocratie minoritaire et logiques managériales

En préparant la conférence que j’animerai ce samedi à Alès à l’invitation de Christophe Gache et du Mouvement des citoyens du Gard autour de mon livre L’impératif démocratique, j’actualise mes données. Je reviendrai bien sûr à cette occasion sur la manière dont le référendum contre la privatisation d’Aéroport de Paris peut marquer une étape de reconquête populaire de notre souveraineté. Mais je constate aussi en parallèle qu’au lendemain des européennes, l’entrée dans l’ère de ce que j’appelle dans mon livre la démocratie minoritaire est désormais assumée en tant que telle à travers l’Europe. Au point d’opérer une jonction jusque dans les termes entre la pratique électorale et la gestion managériale du capitalisme financiarisé. Lire la suite