Macron est-il du côté du droit ?

Dans cette cinquième livraison de Quartier constituant sur Quartier général, retour sur la mobilisation contre la réforme des retraites avec l’avocate Caroline Mécary et réflexions sur le rapport de macron à l’état de droit

Macron, le choix de l’affrontement

On aurait tort de suivre les commentateurs ingénus, éditocrates ou politiciens malhabiles, qui nient à Emmanuel Macron toute stratégie à la veille du 5 décembre. Macron et les siens ne sont pas victimes du flou ambiant : ils l’entretiennent à dessein pour mieux faire du 5 décembre un moment d’affrontement qu’ils espèrent décisif. Lire la suite

La matrice du 5 décembre et suivants

Le 5 décembre, une marée populaire s’apprête à faire face à Macron. Les appels à la grève qui se multiplient ne témoignent en effet qu’imparfaitement de l’ampleur de la mobilisation qui se lève dans tous les secteurs de la société. La nature du corps social qui rentre dans l’action change. Et cela change dès lors l’objet de la mobilisation et donc les perspectives qui en découlent. Lire la suite

Tétanie

Où que l’on regarde au sein de l’Union européenne, la démocratie est en état de tétanie. Au point que mêmes les institutions non démocratiques, ici la Commission européenne, subissent désormais à leur tour des situations de blocages. La nomination de la Commission, initialement prévue le 1er novembre, devrait ainsi intervenir au mieux le 1er décembre. Plus de six mois donc après les élections européennes ! Voilà qui rapproche le saint des saints bruxellois de la cadence atrophiée des gouvernements du vieux continent. Lire la suite

Le peuple français est prêt à rompre avec l’ordre établi

Le 21 septembre, jour anniversaire de la République, j’ai accordé un long entretien au média en ligne Reconstruire. Je vous invite à retrouver cet échange sur leur site ci-dessous.

François Cocq : « Le peuple français est prêt à rompre avec l’ordre établi. »

De De Rugy à Goulard, la Caste contre-attaque

Il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre que la réhabilitation de François « Homard » de Rugy au cœur de l’été était annonciatrice d’une reprise en main par la Caste de ses droits à tout faire. La proposition de Macron d’offrir à Sylvie Goulard un fauteuil de commissaire européenne en est déjà l’illustration. Lire la suite