Stratégies de combat macronistes

Veritas odium parit,  la franchise engendre la haine nous enseignait le poète Terence. Le tir de barrage des équipes de M. Macron et de ses affidés médiatiques  à l’occasion de la marche contre le coup d’Etat social en témoigne. Mais, parce qu’elles se répètent en se renforçant en termes de violence, il est utile de figer sur le papier les stratégies qui ont été déployées par l’adversaire de manière à se préparer au prochain assaut. Lire la suite

Ceci n’est pas la fin, c’est le commencement

Appeler dès le début de l’été et pour la rentrée à une grande « Marche contre le coup d’état social de M. Macron » pouvait pour beaucoup s’avérer un pari risqué. Ceux-là se trompaient sur la nature de l’exercice. On ne parie pas sur la mobilisation populaire. On propose et le peuple dispose. Et chacun-e doit ensuite, en matérialiste, en tirer les enseignements. Lire la suite

Faux comptes macroniens

Ce samedi, à l’occasion de la marche contre le coup d’état social de M. Macron, le peuple pensait être à l’abri des manipulations du pouvoir tant il s’est déversé dans le calme et la sérénité dans les rues de Paris. Mais par delà la résolution des marcheurs, le nombre fait sens. Trop au goût de M. Macron. Voilà donc que, contre toute habitude pour une mobilisation à caractère politique comme c’était le cas, une « indiscrétion » savamment orchestrée ramenait les 150.000 personnes qui ont afflué entre Bastille et République à un maigre 30.000. La grossièreté de la manœuvre est en soi une victoire. Lire la suite

Blitzkrieg macronien versus cohésion populaire

Edito du 19 septembre pour La France Insoumise

On savait depuis quelques jours M. Macron être un adepte de la provocation. On constate qu’il assume désormais une logique de confrontation à tout-va avec le peuple. Lire la suite

Mimétisme du vieux monde

Chronique hebdomadaire du 15 septembre 2017 à retrouver dès le vendredi sur L’Heure du peuple

En voilà un qui promettait de changer les pratiques et qui à la première occasion décalque les méthodes du vieux monde : confronté pour la première fois à un mouvement social appelé à prendre de l’ampleur, Emmanuel Macron use des mêmes artifices grossiers que ceux qui l’ont précédé pour se soustraire à la demande populaire. Lire la suite

Macron, l’arrogance solitaire du pouvoir

Edito du 12 septembre 2017 pour La France Insoumise

« Fainéants », « cyniques », « extrêmes », « pays qui ne se réforme pas » : c’est peu dire qu’alors que les salariés s’apprêtent à défiler derrière les syndicats ce mardi et que la marche contre le coup d’état social fera résonner la colère populaire le 23 septembre à Paris, M. Macron a cédé à l’arrogance. Lire la suite

Le Foll ou la démocratie bunkérisée

Je m’étais promis de cesser de répondre ici aux polémiques agitées par ceux qui n’existent plus que par elles. Mais enfin, la bêtise des propos de Stéphane Le Foll est par trop irrésistiblement tentatrice. Et même s’il n’est plus personne à convaincre de la vacuité de ses paroles, elles donnent au moins l’occasion de revenir sur les fondement de la souveraineté populaire. Lire la suite

Trompe l’oeil et perspectives

Chronique du vendredi 25 août publiée dans le Journal L’heure du peuple

Cette fin de semaine, c’est la rentrée des classes politique. Hier encore, j’aurais dépeint le paysage de manière corrosive en notant le délitement de chaque formation un an après le précédent exercice.
Lire la suite

Le langage macronien à l’épreuve du réel

Chronique du vendredi 18 août publiée dans le journal en ligne L’heure du peuple

Qu’on me pardonne d’emprunter à la linguistique des concepts pour les appliquer grossièrement non pas aux mots ou aux idées mais à un moment constitutif en tant que tel. Car force est de constater que l’élection d’Emmanuel Macron en mai dernier, quelles qu’aient pu être les préventions à son endroit, s’était chargée d’un sens qui prétendait ouvrir une séquence politique entièrement nouvelle : celle du rejet de l’ancien monde faisant place nette aux forces du changement. Lire la suite