Guillaume Peltier en garde à vue : la nouvelle garde de l’ancien monde

PeltierGuillaume Peltier a été placé ce jeudi 11 décembre en garde à vue par la division économique et financière de la police judiciaire de Nice. Il y tout juste 48h, Nicolas Sarkozy avait intronisé la marionnette médiatique à la direction de l’UMP. De l’Elysée d’hier et d’aujourd’hui à la présidence d’un parti, d’hier ou d’aujourd’hui, la Caste sans vergogne place ses amis pour défendre ses petits intérêts affairistes. Les dits amis sont d’autant plus compétents en la matière que, lorsqu’ils n’ont pas été biberonnés dans les appareils partidaires ce qui est pourtant la règle, ils ont été cooptés auprès du FN comme Guillaume Peltier. Du balai ! Lire la suite

Autour de Hollande, ça tombe comme à Gravelotte

Faouzi Lamdaoui vient de démissionner. Le conseiller de Hollande à l’égalité et à la diversité vient d’être cité à comparaître dans une affaire d’abus de bien social. Le jour même, on apprenait que le sénateur Robert Navarro qui avait conduit la campagne présidentielle en Languedoc-Roussillon voyait le Parquet demander son renvoi en correctionnelle dans une affaire d’abus de confiance. La liste en s’allongeant se resserre autour de François Hollande. Si celui-ci n’est (à ce stade) pas visé, sa pratique du pouvoir est par contre déjà compromise. Pire, elle est le produit et l’expression d’un système : ceux de la Caste qui se croit au-dessus des lois. Lire la suite

Et si les français ne voulaient pas de candidat-e PS en 2017 ?

Dans un sondage, il y a toujours la réponse à la question posée. Et il y a celle à la question qui ne l’est pas. Lundi 20 octobre, Le Figaro publiait une étude Opinion Way à l’approche de la mi-mandat de François Hollande. Or il apparait que près d’un français sur deux n’envisage pas de voir un-e candidat-e du PS concourir en 2017. La fin des illusions… Lire la suite

Germain et nous

A table ! Après avoir participé au déjeuner des « frondeurs » ce samedi à la Fête de l’Humanité, Jean-Marc Germain était ce midi l’invité de France-Culture. A 24 heures du vote de confiance (ou non) suite au discours de politique générale du Premier Ministre, le député présumé frondeur en a profité pour justifier son action … en l’inscrivant dans le prolongement de la politique menée depuis le début du quinquennat. Tel Germain, l’anti-héros observateur amorphe du quotidien dans la bande-dessinée « Germain et nous » de Frédéric Jannin, Jean-Marc Germain laisse lui filer la politique de Valls pour mieux se réclamer de celle de Hollande. Observateur amorphe disiez-vous ? Lire la suite

La 6e République est sur les rails, la preuve, Alain Duhamel s’y oppose

Dans le petit monde oligarchique, rien de plus efficace pour mesurer l’avancée d’une idée que de constater l’opposition qu’elle suscite. Face à l’ébullition qui entoure aujourd’hui la 6e République, la peur est en train de changer de camp si bien que le chef de file des médiacrates Alain Duhamel s’est précipité pour préserver les intérêts de la caste et publier dans Libération daté du 4 septembre une tribune intitulée « Le mythe de la 6e République ». Prenons-la pour ce qu’elle est en réalité : un singulier coup de pouce à la cause tant la parole du paltoquet médiatique est démonétisée. Lire la suite

Elections régionales : le nouveau bidouillage électoral de Manuel Valls

Pendant que Manuel Valls voguait sur un bateau ivre à La Rochelle, les rats de cabinets de l’oligarchie solférinienne désormais tapis sous les ors des palais ministériels détricotaient méticuleusement le fil ténu de ce qui fait République. Après les 35 heures que veut revisiter le banquier Macron, après la TVA pour laquelle Hollande a passé commande pour une augmentation de 15 milliards d’euros, après le travail du dimanche que Valls veut libéraliser à coup d’ordonnances, c’est aux prochaines élections départementales et régionales que s’attellent les apprentis sorciers technocrates : annoncées pour décembre 2015, elles seraient maintenant envisagées en juin 2015. Objectif de la manœuvre, couper l’herbe sous le pied du peuple souverain et l’empêcher de trancher sur la réforme territoriale et donc sur l’organisation de la République. Lire la suite

Loi d’orientation scolaire : à qui gagne perd

peillon cravateCette fois c’est sûr : le mauvais brouillon de la loi dite de refondation scolaire est en passe de devenir une fort mauvaise copie. Les solfériniens aux ordres ont en effet bêlé en cadence au Sénat pour approuver ce texte dans la nuit du 24 mai. Ils se sont trouvés rejoints par les sénatrices et sénateurs d’Europe-Ecologie les Verts, mais aussi par les communistes, qui ont ainsi donné par un étonnant calcul une majorité à ce texte (176 voix contre 171). Explications. Lire la suite

10 mai 1793 – 10 mai 2013 : les leçons de Robespierre

Robespierre 2La grande révolution française de 1789 est un tout. La rupture avec l’ordre établi y a progressivement nourri la question sociale et s’y est inversement renforcée pour définir une convergence universelle. A sa façon, la révolution citoyenne est elle aussi un processus en construction dont le 5 mai 2013 est désormais un point d’étape décisif. La marche citoyenne contre la finance et l’austérité et pour la 6e République qui a déferlé entre Bastille et Nation a marqué la jonction entre la fulgurance de la lutte des classes et la réappropriation par le peuple de son désir, de son besoin et de son devoir de souveraineté. Cette subtile alchimie du 5 mai doit maintenant être stabilisée. C’est la méthode pour y parvenir qui nous est donc posée. Lire la suite

Hollande veut faire de l’école un nid de pigeons

Elle est belle la morale laïque de François Hollande. Son premier geste : offrir au Medef l' »esprit » de nos enfants !
 
Hier, en cloture des assises de l’entrepreneuriat, François Hollande a proposé de  » stimuler l’esprit d’entreprise  » dans l’école. Plutôt que l’école de l’émancipation, François Hollande fait le choix de l’école de l’endoctrinement à la cupidité. Lire la suite