Fillon, Le Pen, Macron : la fraude corrompt aussi la démocratie

Fraus omnia corrumpit, la fraude corrompt tout selon l’expression consacrée en droit. Le jour même où la sous-évaluation supposée de son patrimoine rattrapait Mme Le Pen, M. Fillon était mis en examen notamment pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux. Avant qu’une heure après le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour favoritisme dans un dossier concernant M. Macron. Fillon, Le Pen, Macron, les trois favoris du système nourrissent désormais plus les gazettes judiciaires que les éditoriaux politiques. Fraus democratiam corrumpit , la fraude corrompt aussi la démocratie selon l’expression désormais consacrée en politique. Lire la suite

Fillon achève la Vème république

francois-fillon-52_5461790En les regardant droit dans les yeux, M.Fillon est venu annoncer ce midi aux Français qu’il maintenait sa candidature malgré sa mise en examen qui lui sera notifiée dans le bureau du juge le 15 mars prochain. Pour tenter de justifier l’injustifiable, M. Fillon ne s’est pas contenté de se parjurer. A l’abri de cette Vème République agonisante, il a pu se permettre d’évincer la nécessité de probité des représentants et a voulu réduire la Démocratie à la loi de la majorité. La démocratie sans la République en somme.   Lire la suite

Du 5 mai 2013 au 5 juin 2016

Défilé des insoumisLe 5 mai 2013, il y a 3 ans jour pour jour, une foule immense s’est levée à l’appel de Jean-Luc Mélenchon pour « La marche citoyenne pour une 6° République ». Jamais depuis au moins une éternité la mise en perspective d’un nouveau sens commun n’avait à ce point infusé pour prendre la forme d’une force matérielle si puissante : 180.000 personnes défilaient alors pour ouvrir un horizon débarrassé du spectre de la finance, libéré de la poigne de l’oligarchie, nettoyé des souillures des malversations et de la corruption de la Caste. Lire la suite

Départementales : le 3ème tour de l’entre soi et de la magouille

départementalesLes citoyen-ne-s ont voté. Passage obligé. Les affaires peuvent désormais reprendre leur cours dans l’entre soi des élu-e-s. Le « 3ème tour » des élections départementales qui avait lieu ce jeudi 2 avril en est une caricature. De magouilles en connivences, le système broie la démocratie dans l’étau d’une 5ème République agonisante. Lire la suite