Macron Vs Gilets Jaunes : la répression comme ferment national

Dans la foulée de l’Acte IV de la journée des Gilets Jaunes ce samedi 8 décembre, Macron et Philippe ont annoncé, dans une communication savamment étudiée, vouloir « retisser l’unité nationale ». Celle-là même qu’ils ont pourtant soigneusement pris soin de disloquer depuis 18 mois, avant d’essayer de la pulvériser ce week-end. La répression systématique, voire préventive, a en effet été utilisée depuis quelques jours comme arme de poing gouvernementale. Avec pour conséquence inévitable d’agrandir plus profondément encore le hiatus entre le mouvement populaire et le petit cercle des décisionnaires au service de la Caste. Lire la suite