Germain et nous

A table ! Après avoir participé au déjeuner des « frondeurs » ce samedi à la Fête de l’Humanité, Jean-Marc Germain était ce midi l’invité de France-Culture. A 24 heures du vote de confiance (ou non) suite au discours de politique générale du Premier Ministre, le député présumé frondeur en a profité pour justifier son action … en l’inscrivant dans le prolongement de la politique menée depuis le début du quinquennat. Tel Germain, l’anti-héros observateur amorphe du quotidien dans la bande-dessinée « Germain et nous » de Frédéric Jannin, Jean-Marc Germain laisse lui filer la politique de Valls pour mieux se réclamer de celle de Hollande. Observateur amorphe disiez-vous ? Lire la suite

Hollande : le renoncement comme arme de recomposition

Hollande Voeux 2013Lundi 3 février, en début de soirée, le gouvernement annonçait le report sine die du projet de loi sur la famille qui n’était pourtant pas encore rédigé. La veille, fidèle à leur héritage, les droites avaient défilé. Et Hollande a cédé. Pourquoi cet « abandon en rase campagne » selon les termes du député écologique Noël Mamère ? Ce nouveau renoncement de François Hollande, parce que justement il s’inscrit dans une trop longue série de replis, ne saurait être vu comme une simple méthode de « gouvernance ». Il traduit au contraire les gages que le Président de la République entend donner à une partie du centre et de la droite pour concrétiser la recomposition vers laquelle convergent tous les trahisons qu’il inflige à la Gauche. Lire la suite

Chez Ricoh, découvrez l’ANI en copie couleurs

Photo UD CGT 94Pour les 257 salariés de Ricoh France, le verdict est tombé lundi 9 décembre. L’Etat a une fois encore choisi le patronat contre les salariés.  La DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) a ainsi homologué le dossier déposé unilatéralement par la direction de Ricoh alors même qu’il n’y avait pas eu d’accord majoritaire avec les délégués syndicaux. La lutte engagée chez Ricoh est exemplaire en ce qu’elle est l’une des premières déclinaisons concrètes de l’ANI (Accord national interprofessionnel) adopté en janvier dernier et effectif depuis le mois de juin. Mais les salariés et leurs syndicats refusent de capituler devant leur direction et l’Etat qui se sont lancés, grâce à l’ANI, dans une tartufferie dont les salariés sont tenus à l’écart. Retour sur six mois de lutte. Lire la suite

Sapin enguirlandé par l’Insee

SapinMercredi 4 décembre, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) publiait une étude qui démontrait que les jeunes non diplômés ont les pires difficultés à trouver un emploi. Cela pourrait être un non-événement qui reprend ce qui est déjà connu de longue date. Mais à y regarder de plus près, il s’agit là d’un cinglant désaveu de la politique gouvernementale tristement illustrée par la campagne de communication lancée il y a quelques mois par Michel Sapin, le ministre du travail, de l’emploi,  de la formation professionnelle et du dialogue social. Cette campagne, qui m’avait à l’époque déjà choqué (retrouver l’article sur le sujet p14 en téléchargeant gratuitement Les solfériniens, des paroles et des actes), affirmait benoîtement : « Sans diplôme, tu trouveras du boulot ». L’Insee vient de démontrer le contraire et laisse ainsi apparaitre au grand jour les velléités cachées de la politique du gouvernement Ayrault. Lire la suite