Face à Fillon, le chaos ou l’insoumission

Drôle de week-end politique. François Fillon vient d’écraser la primaire de la droite. Dans le même temps, la constellation de la gauche gouvernementale s’en est donnée à cœur joie : Chaos a engendré Tartare et tous sont déjà perdus dans les abîmes du hollandisme.  Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise s’installent à l’inverse heureusement comme le pôle de stabilité dynamique comme en atteste le vote des militants communistes. Face à Fillon, il faudra choisir entre le chaos ou l’insoumission. Lire la suite

Lycées et PPP : Pécresse Préfère le Privé

Pécresse BartoloneJeudi 19 mai, la présidente de la région Île de-France Valérie Pécresse a lancé la révision du PPI (programme pluriannuel d’investissement) pour les constructions et rénovations des lycées entre 2012 et 2022. Presque sans surprise, elle a ouvert la porte aux partenariats publics-privés (PPP). Et ce n’est pas le PS qui risque de s’y opposer : c’est Claude Bartolone lui-même qui a ouvert la voie à ce pillage de l’argent public en l’utilisant en Seine-Saint-Denis avant d’en faire un argument de campagne à l’occasion des régionales de 2015. Lire la suite

Le Grand Paris des PPP : la droite l’a rêvé, Bartolone le fait !

Bartolone 2C’est une phrase perdue au milieu d’une longue interview mais elle en dit plus que tous les longs discours. Interrogé sur le Grand Paris Express (GPE), le futur métro de l’Ile-de-France qui doit voir le jour dès 2022 pour la partie Sud, le candidat du PS à la régionale en Île-de-France Claude Bartolone a lâché son plan de bataille (lire ici) : « Et s’il faut rentrer dans des systèmes de financement innovants pour surmonter d’éventuelles difficultés, cela ne me dérange pas – j’ai eu recours aux PPP en Seine-Saint-Denis pour rénover et construire des collèges ». Voilà donc l’option du financement du GPE à coups de partenariats publics-privés ressortie du placard dans lequel la droite sarkozyste avait été été contrainte de la ranger en 2009 ! La droite l’avait rêvé, Bartolone le ferait s’il le pouvait ! Lire la suite

Entre les lignes : chronique du 17 septembre

Dray intouchableLes infos, comment dire, décisives du jour. Celles que vous auriez peut-être loupées…

  • Julien Dray, le parachuté s’est perdu en route : « C’est un peu compliqué avec son problème de talon d’Achille cassé, Julien Dray se déplace difficilement. Mais il devrait venir prochainement dans le Val-de-Marne ». Voilà l’incroyable déclaration de Jonathan Kienzlen, premier fédéral du Parti Socialiste (lire ici) pour justifier l’absence de Julien Dray lors d’une visite à l’université de Créteil mercredi 16 septembre. Lire la suite

Entre les lignes : chronique du 16 septembre

Bartolone 2Les infos, comment dire, décisives du jour. Celles que vous auriez peut-être loupées…

  • Michel Pajon, le député bonapartiste : Dimanche dernier, à Noisy-le Grand, on rejouait l’élection municipale. Et la liste du Front de Gauche qui s’y présentait a réussi à dépasser les 10 %, reléguant derrière elle le Front National pourtant porté par la mansuétude médiatique. Or malgré les avances faites par le député socialiste et maire sortant Michel Pajon dès le dimanche soir, l’ensemble de la liste Noisy Solidaire conduite par Sylvie Monnin a tenu bon et a décidé en cohérence de se maintenir au second tour concluant qu’ « un accord de circonstance entre Noisy Solidaire et M. Pajon serait un mensonge ».

Lire la suite

A l’Université de Créteil, Bartolone fait du Pécresse

Bartolone 2La venue de Bartolone à l’Université Paris Est Créteil (UPEC) ce mercredi 16 septembre est une provocation !

Le candidat PS à l’élection régionale en Ile-de-France s’est donc entendu avec la présidence de l’UPEC pour venir promouvoir au nez et à la barbe des étudiants et des personnels la fusion de cette université avec celle de Marne-la-Vallée. Lire la suite