Macron a la France honteuse

Chronique hebdomadaire du vendredi 6 octobre dans L’Heure du peuple

Ces dernières semaines, M. Macron « revisite les termes de la souveraineté » selon les mots qu’il a lui-même employés fin août alors qu’il inaugurait la 25e Semaine des ambassadeurs. Dans les faits, la liste des dépossessions de souveraineté qu’il impose au pays s’allonge, tandis qu’il tient la France pour incapable d’agir ou penser par elle-même, la plaçant de fait sous tutelle. Lire la suite