Sanofi, les gros sous du patron qui rendent malade

argentChez Sanofi-Aventis comme ailleurs, les patrons voyous se gavent. Le journal en ligne « La lettre A » révélait ainsi hier qu’en plus de sa prime d’accueil de 4 millions d’euros annoncée il y a quelques semaines, le futur directeur général du groupe Olivier Brandicourt se voit dès à présent octroyé une retraite chapeau estimée à 10 millions d’euros ! Vous n’aimez pas les chiffres ? Attention, ici, ce ne sont pas les calculs mais les résultats qui vont vous donner la nausée : Olivier Brandicourt va émarger au-delà du million d’euros par mois ! Lire la suite