Quand les négociations du PS et d’EELV dévoilent les tripatouillages avec En marche !

Le Parisien de ce lundi 17 avril nous révèle par la bande que les tripatouillages électoraux vont bon train entre le PS et … En marche !, le mouvement de M. Macron. L’accord électoral PS-EELV en passe d’être signé renvoie en effet les candidats d’EELV sur les circonscriptions investies par les barons d’En marche ! pour mieux éviter toute forme de confrontation avec les transfuges du PS passés à En Marche ! En coulisses, les bidouillages entre ceux-là ont en réalité déjà commencé. Lire la suite

Cambadélis ou le Péril vieux

CambadélisJean-Christophe Cambadélis ne sait décidément rien faire d’autre : la politique à l’ancienne, avec ses fausses queues et ses coups de billard à trois bandes. Voilà donc que le premier secrétaire du PS vient de se fendre d’une adresse épistolaire à Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron pour les enjoindre de rejoindre la primaire du PS. Qui ne voit la manœuvre grossière pour essayer de rejeter sur eux l’échec programmé du Kho-Lanta gouvernemental et la débandade annoncée du candidat solférinien qui en sera issu ? A avoir tué le fond, le PS en est réduit à chercher à préserver les formes. Lire la suite

Leur primaire et les autres

CambadélisJean-Christophe Cambadélis les a essorés. Tous. En faisant adopter par le conseil national du PS réuni le 18 juin l’organisation d’une primaire dans le cadre de « La belle alliance populaire », le premier secrétaire du PS a réglé en un tour de main la dissidence supposée des frondeurs, fait taire les atermoiements de Montebourg, isolé le PCF et achevé EELV. Pour avoir mis le doigt dans la primaire, les voilà tous renvoyés au rang d’idiots utiles du  PS. Lire la suite

Les délices de Camba

CambadélisNonobstant sa capacité à guider des éléphants, Jean-Christophe Cambadélis n’est pas Hannibal, loin s’en faut. Mais il partage avec le général carthaginois l’abandon aux sirènes du plaisir facile et immédiat qui reste le symptôme de l’échec annoncé. Invité du Grand rendez-vous Europe1-iTélé-Le Monde dimanche 12 juin, le premier secrétaire du parti socialiste s’est laissé aller à une critique généralisée. Là de la CGT, plus loin du reste de la gauche. L’invective et le plaisir du bon mot pour se essayer de se rassurer ne servent au final qu’à se voiler la face. Chacun a le Capoue qu’il mérite. Lire la suite

Les perles de l’oral de rattrapage du PS sur la loi travail

Meeting PSLe Bac approche mais le Parti socialiste est déjà lui recalé. Le PS organisait ce mercredi 8 juin son meeting de rattrapage de promotion de la loi El Khomri. A défendre l’indéfendable, on en vient forcément à dire des âneries, surtout quand les candidats en repêchage se nomment Manuel Valls, Myriam El Khomri, Jean-Christophe Cambadélis ou encore Stéphane Le Foll (lui il redouble). Balayage rapide des perles de l’oral du PS. Lire la suite

Primaires à gauche : hiatus et bouche cousue

Tribune publiée lundi 22 février dans Le Plus de l’Obs (lire ici)Obs

C’est dans le cadre aseptisé d’une salle des sous-sols de l’Assemblée Nationale que les initiateurs de « Notre Primaire » et le PS, le PCF et EE-LV se sont retrouvés le 18 février. Ceux-là recherchaient artificiellement à donner à voir ce qui les rassemble. Au même moment, la ministre du travail Myriam El Khomri était en service commandé pour Manuel Valls et François Hollande : dans une interview aux Echos, elle embrasait la gauche en déclinant le contenu de sa future loi contre le code du travail et en envisageant d’imposer celle-ci à coup de 49-3. Le hiatus était patent. Et s’il servait les uns, il disqualifiait les autres. Lire la suite