Brevet : canicule à Stockhom

On aurait tort de ne voir dans le report du brevet des collèges qu’une mesure dictée par « la sécurité des élèves » comme a pu le dire le ministre de l’Education nationale. Ce différé joue en effet un rôle de révélateur autant que de perce-muraille de la part des libéraux. Regardons-y de plus près. Lire la suite