Gilets jaunes : quand fleurissent les cartes électorales

Au sortir de la mobilisation des Gilets jaunes sur les Champs Elysées ce 24 novembre, je me suis rendu sur le plateau de RT France pour contrebalancer l’instrumentalisation des violences par M. Castaner et le pouvoir en place.

 

Dies irae

La mobilisation des gilets jaunes ce 17 novembre est un immense signal populaire. Les gens se sont saisis de leur propre force et, se voyant si nombreux, ont progressivement rejoint le mouvement tout le long de la journée. Face à la matérialisation d’une volonté commune, le pouvoir n’a eu de cesse d’attiser la confrontation. Le gouvernement a cherché à détourner le clivage entre les gens et la Caste exprimé par les Gilets Jaunes, pour le porter sur la question de l’ordre. Or c’est sur ce terrain-là que le gouvernement s’est aujourd’hui enlisé, apparaissant pour ce qu’il : une bande de fauteurs de troubles qui fracture la société. Lire la suite

Quand Castaner manipule l’Europe

Décidément ceux qui se targuent de parler le plus d’Europe sont aussi ceux qui l’utilisent aux fins les plus bassement politiciennes. Voyez M. Castaner. Dans une « Lettre ouverte aux Républicains » publiée ce jeudi dans Le Figaro, le délégué général de LREM parle soi-disant d’Europe pour mieux couvrir une tentative de récupération purement électoraliste tout en servant un indigent gloubi-boulga idéologique. Lire la suite

Confusion et collusion

Chronique du 23 mars pour L’Heure du peuple

Mercredi 21 mars, Christophe Castaner tenait une conférence de presse pour présenter l’autoproclamée « Grande marche pour l’Europe » qui sera lancée ce samedi 24 mars par le mouvement de M. Macron. Il ne manquait pas d’évoquer à cette occasion avec moult détails les « consultations citoyennes » chères au président qui elles débuteront le 17 avril.

Lire la suite

La laïcité n’est pas un entre-deux

La laïcité n’a rien à gagner à la polémique orchestrée par Manuel Valls. Au contraire. L’outrage des propos et les anathèmes servent ceux qui veulent circonscrire la laïcité à la neutralité ou comme un simple point d’équilibre des forces, lui niant ainsi sa capacité propulsive propre en tant que principe d’organisation politique et sociale de l’ensemble de la société. Lire la suite

Le château de cartes du renouveau macroniste

Chronique du 17 novembre pour L’heure du peuple

Voyez M. Macron. Bien que sa place dans la cabine de pilotage de la caste ait été établie de longue date, que ce soit en tant que banquier d’affaires au service des futurs premiers de cordée, ou comme secrétaire général adjoint de l’Elysée ou encore ministre de l’économie, cela ne l’a pas empêché d’incarner le renouvellement, voire le renouveau, chez un nombre suffisant de nos concitoyens pour se qualifier au premier tour de l’élection présidentielle. Lire la suite