L’érosion démocratique s’accélère

Ma chronique du vendredi 2 février pour L’Heure du Peuple

Le week-end dernier, deux élections législatives partielles, les premières du quinquennat Macron, ont donné par le niveau extrême qu’a atteint l’abstention un aperçu de la dynamique civique à l’œuvre : 70,5 % d’abstention dans le Val-d’Oise et même 79,7 % d’abstention dans le Territoire-de-Belfort. En chiffres inversés, cela fait tout juste respectivement 29,5 % et un famélique 20,3 % de participation. Un électeur sur cinq ! Lire la suite

Un oeil sur la lutte (partie 2)

Chronique du vendredi 3 novembre sur L’Heure du peuple

La semaine dernière, je faisais ici le bilan de la séquence sociale qui a occupé le premier semestre du Président Macron et qui a vu ce dernier infliger un recul historique au camp du travail et des progressistes. Faire ce constat et en rester au statu quo est inopérant. Il s’agit de retrouver une efficacité qui semble perdue dans la capacité de mobilisation collective. La place respective des organisations, celle des individus, la définition et l’articulation des champs d’action et de pensée syndicale, politique, associative, ne sauraient plus longtemps demeurer un non-dit imposé à coups de charte d’Amiens car ils sont par contre tout sauf un impensé. Lire la suite

Mimétisme du vieux monde

Chronique hebdomadaire du 15 septembre 2017 à retrouver dès le vendredi sur L’Heure du peuple

En voilà un qui promettait de changer les pratiques et qui à la première occasion décalque les méthodes du vieux monde : confronté pour la première fois à un mouvement social appelé à prendre de l’ampleur, Emmanuel Macron use des mêmes artifices grossiers que ceux qui l’ont précédé pour se soustraire à la demande populaire. Lire la suite

Trompe l’oeil et perspectives

Chronique du vendredi 25 août publiée dans le Journal L’heure du peuple

Cette fin de semaine, c’est la rentrée des classes politique. Hier encore, j’aurais dépeint le paysage de manière corrosive en notant le délitement de chaque formation un an après le précédent exercice.
Lire la suite

Entre les lignes : chronique du 17 septembre

Dray intouchableLes infos, comment dire, décisives du jour. Celles que vous auriez peut-être loupées…

  • Julien Dray, le parachuté s’est perdu en route : « C’est un peu compliqué avec son problème de talon d’Achille cassé, Julien Dray se déplace difficilement. Mais il devrait venir prochainement dans le Val-de-Marne ». Voilà l’incroyable déclaration de Jonathan Kienzlen, premier fédéral du Parti Socialiste (lire ici) pour justifier l’absence de Julien Dray lors d’une visite à l’université de Créteil mercredi 16 septembre. Lire la suite

Entre les lignes : chronique du 16 septembre

Bartolone 2Les infos, comment dire, décisives du jour. Celles que vous auriez peut-être loupées…

  • Michel Pajon, le député bonapartiste : Dimanche dernier, à Noisy-le Grand, on rejouait l’élection municipale. Et la liste du Front de Gauche qui s’y présentait a réussi à dépasser les 10 %, reléguant derrière elle le Front National pourtant porté par la mansuétude médiatique. Or malgré les avances faites par le député socialiste et maire sortant Michel Pajon dès le dimanche soir, l’ensemble de la liste Noisy Solidaire conduite par Sylvie Monnin a tenu bon et a décidé en cohérence de se maintenir au second tour concluant qu’ « un accord de circonstance entre Noisy Solidaire et M. Pajon serait un mensonge ».

Lire la suite

Entre les lignes : chronique du 15 septembre

chroniqueLes infos décisives du jour que vous auriez, peut-être, loupées…

  • Le journal Le Parisien est bien toujours à la solde du FN : vu en page 3 du cahier Val-de-Marne du jour un article intitulé « Marine Le Pen lance la campagne du FN dans un village », avec photo à l’appui, pour décrire l’initiative du FN …dans l’Essonne. Il n’est bien sûr dans l’article question ni de près ni de loin du 94 mais  les lecteurs val-de-marnais auront dû s’infuser une fois encore la potion. Merci qui ?

Lire la suite

Levée en masse : peuple en armes, peuple souverain

Levée en masseCe mardi 3 décembre, l’Assemblée nationale se prononce en première lecture sur la loi de programmation militaire. Derrière la logique comptable dictée par le cadre austéritaire auquel se plie de bonne grâce le gouvernement, c’est du positionnement géostratégique  de la France dont il est question. C’est aussi la nature même de notre armée qui est posée dès lors qu’elle est soumise aux décisions de l’oligarchie. Qu’il semble loin et pourtant toujours aussi actuel le projet d’armée nouvelle que présentait Jean Jaurès il y a 100 ans. C’est aux sources du socialisme révolutionnaire que Jaurès avait alors été cherché les ferments de l’émancipation du peuple par le peuple et pour le peuple. C’est cette source que nous mettons aujourd’hui en perspective dans cette nouvelle Chronique de la République montagnarde avec la levée en masse de 1793 et ses tristes échos en l’An II du hollandisme.   Lire la suite

Les Chroniques de la République montagnarde : De l’An II de la République à l’An II du hollandisme

Calendrier républicainFrançois Hollande pérorait en mai dernier en parlant du début de l’An II de son quinquennat. Avec mon camarade Francis Daspe, nous le prenons au mot. Nous allons donc tout le long de cette année faire résonner l’écho de l’An du hollandisme sur les parois de l’An II de la République. Cette plongée au coeur de la Grande Révolution nous permettra de mettre en perspective l’action gouvernementale des solférinens avec les mesures de radicalité concrète qui ont été prises il y a 220 ans pendant la République montagnarde. Vous retrouverez ci-dessous la présentation de cette série qui sera à retrouver chaque mois sur ce blog et dans la Lettre du mois de l’AGAUREPS-Prométée ( à retrouver ici) Lire la suite