La différenciation disloque la loi commune 

L’expérimentation permettait déjà à une collectivité locale de tester un dispositif dérogatoire à la loi commune. A l’issue de cette phase, celui-ci était soit abandonné, soit étendu à tous. Mais voilà qu’arrive la « différenciation ». Cette fois, la loi à géométrie variable est assumée jusqu’à son terme et les mesures spécifiques à chaque territoire être entérinées défaisant ainsi ce qui jusqu’à présent crée du commun. Un contresens à l’heure où les Gilets jaunes ont fait resurgir la volonté collective de se refonder en corps politique. Retrouvez ci-dessous mon interview à l’hebdomadaire La gazette des communes à propos de la « différenciation » que veut introduire le gouvernement dans sa réforme de la Constitution. Lire la suite Lire la suite

Lettres de cachet modernes et arbitraire politique

J’étais ce mercredi 3 janvier l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Je vous propose de retrouver ci-dessous le podcast audio de cette interview : au programme, Gilets jaunes, Drouet, souveraineté, représentation et …révolution !  Le lien audio en cliquant ici

Et un extrait en vidéo en cliquant sur l’image ci-dessus

Il ne faut pas jouer au yoyo stratégique

Je poste ici l’entretien que j’ai accordé par téléphone à @RT France mardi 27 novembre.

Evincé de la liste des candidats pour les européennes de 2019 pour avoir émis des critiques sur la stratégie au sein de La France insoumise, François Cocq réagit pour RT France. Il maintient sa confiance envers Jean-Luc Mélenchon. Entretien. Lire la suite

A bâtons rompus : épisode 3

A bâtons rompus, l’émission qui décortique l’actualité avec mon ami Paul Vannier, c’est ici.  Au programme cette semaine : Gilets jaunes, partielle d’Evry, et traits de plume. #ABR03 c’est parti !

A retrouver sur You Tube :

A retrouver sur Facebook :

 

Stratégie et centralité pour une majorité populaire

Lundi 26 novembre, j’ai accordé un long entretien à l’AGAUREPS-Prométhée pour sa Lettre du mois n°135. C’était là l’occasion d’approfondir le débat sur la ligne stratégique défendue par La France insoumise et sur le populisme notamment. Hasard du calendrier, j’ai depuis été retiré de la liste de La France insoumise pour les élections européennes. L’entretien ci-dessous à retrouver intégralement sur le site de l’AGAUREPS-Prométhée permet d’éclairer les raisons qui ont présidé à mon éviction ou au contraire les rendre d’autant plus incompréhensibles. A vous de juger. Lire la suite

A bâtons rompus, épisode 1

Nouveau rendez-vous désormais régulier, l’émission A bâtons rompus se propose d’initier chaque semaine en une dizaine de minutes un débat que nous vous invitons à prolonger et enrichir de vos commentaires et analyses.

A bâtons rompus, épisode 1 c’est ici et maintenant.

Au programme cette semaine, Macron après l’été confronté à la vague destituante.

« Au nom de la souveraineté populaire, chaque peuple libre est donc fondé à désobéir à ces traités »

Interview au journal Première Heure publiée le 23 mars. Propos recueillis par M. Hervé Guénot

PH : Vous estimez dans votre livre que le Président Macron en définissant le concept de souveraineté européenne vide de son contenu le concept de souveraineté populaire. Qu’entendez-vous par là ?

FC: La notion de souveraineté désigne ce qui est « au-dessus des autres dans son genre ». C’était au départ le souverain, le monarque. En France, dans le prolongement de Rousseau notamment, l’idée républicaine a conduit d’un côté à faire du peuple le détenteur inaliénable de la souveraineté, et de l’autre à définir la Nation en tant que corps politique, et non pas ethnique ou que sais-je encore. De là découle le primat de la souveraineté populaire et la définition du cadre dans lequel elle est la plus à même de s’exprimer, le cadre national. Lire la suite

Restaurer le consentement à l’autorité publique par la vertu républicaine

J’étais mercredi 3 janvier l’invité de l’émission Conversations sur i24news. L’occasion de revenir sur les agressions de deux membres des forces de l’ordre à Champigny mais aussi sur les tâches qui attendent La France Insoumise en 2018.

La vidéo à retrouver ici