Manuel Valls, de l’inanité à la vacuité

« Le Conseil constitutionnel a pu mesurer en toute indépendance l’inanité totale des arguments invoqués ». C’est en ces termes que Manuel Valls réagissait par communiqué ce vendredi 8 décembre  à la validation de son élection par le Conseil constitutionnel. A dessein. Car M. Valls cherche à réécrire l’histoire pour mieux se dédouaner et éviter d’apparaître pour ce que suggère la décision du Conseil constitutionnel : il est un tricheur.  Lire la suite

Didier Guillaume, l’idiot utile du hollandisme

sans-titre (8)On se croirait revenu au temps du sarkozysme, celui où s’exprimaient de fausses oppositions internes pour mieux avaliser les sombres projets présidentiels. Mercredi 21 mai, parlant devant l’Association des journalistes parlementaires, Didier Guillaume, président du groupe socialistes et apparentés au Sénat, vient de faire fort en la matière. Non content de valider le discours présidentiel, le voilà qui souhaite falsifier le principe républicain d’unité et d’indivisibilité en y adjoignant dans la constitution le terme de « diversité ». Absurde ! Lire la suite