La légitimité de Macron en question

Ma tribune dans Marianne le lundi 13 avril.

La crise de légitimité couve depuis trop longtemps pour que l’incurie paroxystique de l’impolitique gouvernementale et de système, entendre par impolitique ce qui est contraire à une politique d’intérêt général, ne se traduise pas quasi instantanément en sortie de confinement par un ultime effondrement du consentement.

Retrouvez la suite sur le site de Marianne en cliquant ici.

Leur monde et le nôtre

Mon édito hebdo pour La France insoumise

Etrange semaine qui vient de s’écouler. Car les révélations des Paradise papers sont une chose. Le silence ouaté des dirigeants sur le sujet tandis que l’écoeurement populaire confine à la nausée en est une autre. Constater le hiatus, c’est regarder deux mondes que plus rien ne relie. Lire la suite