Métropoles, fin des départements : Macron rejoint Valls et Fillon pour démembrer la France   

macronIl y a ceux qui ont la paternité de la réforme territoriale. Et puis il y a ses petits. Là où Fillon puis Valls ont théorisé et mis en oeuvre l’explosion du cadre institutionnel en substituant le principe de concurrence et de guerre économique à l’indivisibilité du peuple, Macron s’engouffre dans la brèche pour poursuivre le travail libéral d’atomisation engagé par les siens. Son discours de la porte de Versailles n’a en la matière rien à envier à ceux de ses aînés. Lire la suite

Réforme territoriale : face au fait du Prince Hollande, réagissons !

CARTE-REGION-SELON-HOLLANDE-Depuis 8 jours, c’est le branle-bas de combat dans les rédactions : il aura suffi à François Hollande de faire monter le rideau de fumée de la fusion des régions pour que tous les béni oui-oui médiatiques se contentent de commenter le découpage sans regarder ce qui se cache derrière et qui est le cœur du dispositif présidentiel : la disparition programmée des départements et l’abandon de la commune comme structure-clé de l’action locale. C’est donc une bataille politique qu’il nous faut engager pour mettre sur la table le projet qui préside au coup de force de François Hollande, mais aussi l’ensemble de ses conséquences pour le peuple. C’est tout l’objet des rassemblements qui fleurissent depuis le milieu de semaine devant les préfectures et sous-préfectures. Lire la suite

Hollande veut faire disparaitre la République

Hollande Hollande, c’est Houdini ! Après avoir cherché à faire disparaitre la Gauche, le voilà qui, dans une interview à la presse quotidienne régionale à paraître mardi 3 juin, entend supprimer 101 départements et plus de 36.700 communes ! Mais tout n’est qu’illusion car le Président rejette par avance un possible échec sur les citoyens et les élus de la République qui ne voudraient pas s’y plier. Où quand un Président délégitimé veut enterrer la République pour mieux ressusciter. Lire la suite

Didier Guillaume, l’idiot utile du hollandisme

sans-titre (8)On se croirait revenu au temps du sarkozysme, celui où s’exprimaient de fausses oppositions internes pour mieux avaliser les sombres projets présidentiels. Mercredi 21 mai, parlant devant l’Association des journalistes parlementaires, Didier Guillaume, président du groupe socialistes et apparentés au Sénat, vient de faire fort en la matière. Non content de valider le discours présidentiel, le voilà qui souhaite falsifier le principe républicain d’unité et d’indivisibilité en y adjoignant dans la constitution le terme de « diversité ». Absurde ! Lire la suite

Réforme territoriale : l’interro de Hollande

Couverture Hollande, la République pour cibleDepuis mercredi, le Président de la République a convié l’ensemble des partis politiques disposant d’une représentation parlementaire à venir exprimer leur point de vue sur le cadre institutionnel souhaitable pour notre pays.

Non seulement cette consultation scénarisée ne prévoit pas l’intégration des remarques qui pourraient être formulées vis-à-vis d’un scénario dont on sait qu’il est écrit à l’avance, mais il est impossible de se satisfaire de ces rencontres d’alcôves qui dénient au peuple la possibilité de s’exprimer sur un enjeu aussi majeur en ce qu’il définit, derrière une architecture, une visée politique de ce que doit être la France. Lire la suite

Après les Départements, les communes

LebranchuInvitée De France-Info ce jeudi 15 mai, la ministre de la Fonction Publique et de la réforme territoriale Marylise Lebranchu ne s’est pas contentée de claquer la porte au nez des fonctionnaires en congelant le point d’indice. Elle est aussi revenue sur la réforme territoriale…pour étendre son champ d’application aux communes. Ces dernières sont désormais les prochaines visées par le grand mouvement présidentiel pour rayer de la carte de France tous les cadres institutionnels où pouvait s’exprimer la souveraineté populaire. Lire la suite

Pour ses deux ans, François Hollande a bien la République pour cible

hollandeInvité de RMC-BFM ce 6 mai 2014, François Hollande a poursuivi son acharnement contre les piliers républicains. Le Président a en effet annoncé l’explosion sous deux ans du cadre institutionnel en demandant la mise en place « du nouveau découpage [des départements et des régions] pour les prochaines élections ». Après le pacte de responsabilité, voilà son complément nécessaire pour imposer au peuple l’austérité : le démembrement des lieux d’expression de la souveraineté populaire. Lire la suite

Hollande investit dans la précarité

En imposant aux départements des contreparties soigneusement distillées contre l’octroi d’un coup de pouce de 170 millions d’euros « pour mieux soutenir le financement des missions de solidarité », François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont décidé de spéculer à la baisse sur la fonction publique. Lire la suite