Madame Le Pen salit l’école de la République

le-pen-pop« Si vous venez dans notre pays, ne vous attendez pas à ce que vous soyez pris en charge, à être soignés, que vos enfants soient éduqués gratuitement, maintenant c’est terminé, c’est la fin de la récréation ! » Les déclarations de madame Le Pen ce 8 décembre alors qu’elle était invitée par l’institut de sondage BVA pour un de ses petits-déjeuners « POP 2017 » méritent qu’on s’y arrête tant elles vont au-delà de la simple et malveillante « préférence nationale » portée par la candidate du FN et qu’elles remettent en cause les fondements mêmes de l’école publique et républicaine. Lire la suite

Au PS, la laïcité se forge à l’école privée

 « Il faut développer les enseignements scolaires privés sous contrat ». Telle est la sinistre proposition qui figure dans le rapport sur la « cohésion républicaine » présenté le 1er février par les responsables du Parti Socialiste devant les secrétaires de sections réunis à Paris. Et Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la laïcité et aux institutions d’enfoncer le clou dans un communiqué daté du 26 février en appelant au «développement de l’enseignement privé confessionnel musulman ». Désormais, pour le PS, la laïcité se résume donc à l’égalité de traitement des religions, sans se soucier du principe d’organisation sociale qui doit régir la place de ces dernières. Jaurès reviens, ils sont devenus fous ! Lire la suite

Hamon territorialise l’Ecole de la République

Hamon PeillonAvec le décret sur les rythmes scolaires de Vincent Peillon, on croyait avoir tout vu en matière de dislocation façon puzzle de l’Ecole de la République. Mais voilà que dans un entretien au journal Le Monde daté du 26 avril, le nouveau ministre de l’Education nationale Benoît Hamon relève le gant en décidant « d’assouplir [le décret sur les rythmes scolaires] pour s’adapter aux expérimentations ». Lire la suite