Le FN adore l’école privée

FN école« Nous nous félicitons du rétablissement des aides sociales aux élèves du privé. Le groupe des Patriotes salue la fin de cette injustice. »Voilà comment le groupe FN à la région Île-de-France a salué l’octroi d’aides facultatives à l’enseignement privé remis en vigueur cette semaine par Valérie Pécresse. Il faut dire qu’en matière de prosélytisme du privé dans l’éducation, le FN n’a jamais fait dans la demi-mesure. Lire la suite

Najat Vallaud-Belkacem, la VRP de l’enseignement privé

L’enseignement privé catholique se frotte les mains et se remplit les poches. Najat Vallaud-Belkacem entend en effet lui proposer de concourir à la mixité sociale des élèves moyennant finances ! Pire : elle est prête à brader une part toujours plus grande de l’éducation à l’enseignement privé confessionnel. C’est ce que révèle Le Figaro du 10 novembre : « On peut imaginer que l’on donne à ces établissements privés la possibilité de se développer, d’ouvrir davantage de classes » a ainsi expliqué lundi 9 novembre la ministre. Lire la suite

Au PS, la laïcité se forge à l’école privée

 « Il faut développer les enseignements scolaires privés sous contrat ». Telle est la sinistre proposition qui figure dans le rapport sur la « cohésion républicaine » présenté le 1er février par les responsables du Parti Socialiste devant les secrétaires de sections réunis à Paris. Et Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la laïcité et aux institutions d’enfoncer le clou dans un communiqué daté du 26 février en appelant au «développement de l’enseignement privé confessionnel musulman ». Désormais, pour le PS, la laïcité se résume donc à l’égalité de traitement des religions, sans se soucier du principe d’organisation sociale qui doit régir la place de ces dernières. Jaurès reviens, ils sont devenus fous ! Lire la suite

Quand le gouvernement ferme les yeux sur les déserts d’école publique

 L'Ecole du peupleFin novembre, le Collectif pour la promotion de l’école publique dans les Mauges, dans le Maine et Loire, lançait une pétition nationale salvatrice (ici). Terre éducative abandonnée par la puissance publique à l’enseignement privé, les Mauges vont enfin accueillir à la rentrée 2015 un lycée public, premier du genre sur ce territoire. Mais de collège public, toujours pas. Et donc toujours pas de continuité éducative. Le droit à l’éducation et la laïcité restent bien l’angle mort de ceux qui, en 2012, ont affirmé leur priorité à l’éducation et se font aujourd’hui les chantres de l’immobilisme dévastateur et conservateur. Lire la suite