Quand les défenseurs de la République sont abandonnés

Lundi 8 décembre, la présidente du Conseil local de la FCPE de l’école Paul Langevin de Fontenay-sous-Bois Stéphanie Michel confrontée à une offensive des militants des journées de retrait de l’école (JRE) s’est donc vue notifier sa mise en examen. Voilà ce qu’il advient quand pouvoir et justice abandonnent ceux qui luttent et résistent face aux obscurantistes. En République, le droit et la justice se doivent de statuer pour les défenseurs de la République ! La terreur, elle, doit être punie. Lire la suite

La FCPE menacée, l’école de la République attaquée

logopg

Communiqué du Parti de Gauche

Les forces régressives qui appelaient hier, sous couvert d’opposition à la « théorie du genre », à la « journée de retrait de l’école », viennent de dévoiler leurs méthodes d’action violentes et leur vision totalitaire.

Agissant sur la rumeur, la peur et la désinformation pour contester l’éducation à l’égalité entre filles et garçons et briser la confiance qui existe entre les parents et l’école publique, elles appelaient hier à ne pas envoyer les enfants à l’école. Aujourd’hui, elles menacent l’intégrité physique des parents d’élèves qui s’opposeraient à eux. Plusieurs fédérations départementales de la Fcpe (77, 78, 92, 95) ont ainsi reçu des messages d’intimidation et de menaces. Lire la suite