Macron : la politique par le vide

Alors que la mobilisation des Gilets Jaunes se poursuit et imprègne de semaine en semaine toujours plus profondément la société de ses revendications d’intérêt général pour plus de justice sociale et pour que le peuple recouvre l’exercice de sa souveraineté de manière pleine, entière et permanente, dimanche 27 janvier, les « Foulards rouges » vont se réunir en contrepoint. Olé ! Ceux-là seront immanquablement présentés comme l’émanation de la « majorité silencieuse », réduction de la politique à l’argument du nombre décrété ex-nihilo pour mieux soustraire le débat à la fabrique des idées et à la recherche du consensus.

Je vous livre ci-dessous un court extrait du livre que je publierai au mois de février, L’impératif démocratique, De la crise de la représentation aux Gilets jaunes (Editions du Borrego), et qui traite du sujet. Lire la suite