Macron : la semaine où le doute s’est propagé

Edito du 24 octobre pour La France Insoumise

Dimanche dernier, M. Macron était l’invité de TF1 pour son premier grand oral depuis son élection. Le Président voulait expliquer et convaincre du bienfait de sa politique. Las. Pendant plus d’une heure, le chef de l’Etat a été tenu de se justifier sans convaincre, que ce soit sur ses propos à l’encontre des classes populaires et de ceux qui luttent et travaillent pour vivre, sur sa politique fiscale au bénéfice des plus riches ou sur la place de la France sur la scène internationale. Sans convaincre car, une semaine plus tard, non seulement le Président continue à s’affaiblir dans l’opinion mais le doute s’est aussi insinué jusque chez les acteurs les plus bienveillants et conciliants à son endroit. Lire la suite

Le contorsionniste de la laïcité

Tribune publiée dans Marianne

Ces derniers jours, le débat laïque a de nouveau fait irruption sur le devant de la scène. Nous pourrions être tentés de considérer qu’il s’agit d’une bonne chose tant cette question est restée désespérément absente de la campagne présidentielle. Il ne faut pourtant pas s’y tromper. Si la laïcité se retrouve à nouveau au cœur des débats, c’est pour mieux être instrumentalisée une fois encore par ceux qui s’en réclament indûment et cherchent à affaiblir la cause qu’ils affectent de vouloir défendre. Manuel Valls est de ceux-là. Lire la suite

Faux comptes macroniens

Ce samedi, à l’occasion de la marche contre le coup d’état social de M. Macron, le peuple pensait être à l’abri des manipulations du pouvoir tant il s’est déversé dans le calme et la sérénité dans les rues de Paris. Mais par delà la résolution des marcheurs, le nombre fait sens. Trop au goût de M. Macron. Voilà donc que, contre toute habitude pour une mobilisation à caractère politique comme c’était le cas, une « indiscrétion » savamment orchestrée ramenait les 150.000 personnes qui ont afflué entre Bastille et République à un maigre 30.000. La grossièreté de la manœuvre est en soi une victoire. Lire la suite

Blitzkrieg macronien versus cohésion populaire

Edito du 19 septembre pour La France Insoumise

On savait depuis quelques jours M. Macron être un adepte de la provocation. On constate qu’il assume désormais une logique de confrontation à tout-va avec le peuple. Lire la suite

Macron, l’arrogance solitaire du pouvoir

Edito du 12 septembre 2017 pour La France Insoumise

« Fainéants », « cyniques », « extrêmes », « pays qui ne se réforme pas » : c’est peu dire qu’alors que les salariés s’apprêtent à défiler derrière les syndicats ce mardi et que la marche contre le coup d’état social fera résonner la colère populaire le 23 septembre à Paris, M. Macron a cédé à l’arrogance. Lire la suite

Usages et mésusages des sénatoriales

Chronique du vendredi 1er septembre pour L’Heure du peuple

Lundi commence le dépôt des listes pour les élections sénatoriales du 24 septembre prochain. 170 des 348 sièges seront renouvelés (départements du 37 au 66, d’Île-de-France, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, Nouvelle-Calédonie et la moitié des Français établis hors de France). Lire la suite