Reconnaissance du drapeau européen : Macron ou la stratégie de la provocation

M. Macron ne supporte décidément pas l’altérité. Hors sa personne et ses idées, rien ne saurait exister. Ainsi, au moment même où Jean-Luc Mélenchon prononçait à la tribune de l’Assemblée nationale un discours sur l’Europe qui fera date, le Président de la République tentait de faire diversion en annonçant qu’il ferait reconnaître par la France le drapeau européen lors du prochain conseil européen des 19 et 20 octobre prochains. Lire la suite