Frondeurs, PCF : refus d’obstacle

frondeursDe La Courneuve à La Rochelle, ils étaient nombreux ce week-end à galoper vers les caméras. Mais lancés dans le prix du Président de la République, pas un n’a osé franchir la première haie : refus d’obstacle. Lire la suite

Les frondeurs achetés par la primaire

frondeursIls étaient 56 le 12 mai dernier à se dire prêts à signer une motion de censure « de gauche ». Moins de deux mois plus tard, ils n’étaient pas plus nombreux le 6 juillet sur le coup de 15h. Il faut dire que la primaire de « La belle alliance populaire » (BAP) désormais annoncée pour la fin janvier est passée par là. Car pour avoir le droit de prendre un instant la lumière sur le podium de la BAP, il faut commencer par déposer un brevet de recevabilité hollandaise. Le non-dépôt d’une motion de censure était le sésame demandé… et accepté par les-dits « frondeurs ». Lire la suite

Motion de censure repoussée : la fronde était un laisser-passer

frondeursVogue la galère. La motion de censure n’a, comme on pouvait s’en douter, pas été adoptée : 246 voix pour sur les 288 requises. Le gouvernement reste en place. Mais là n’était pas l’enjeu. Le projet de loi travail continue lui par contre son chemin. L’occasion de le faire tomber est passée. Et si tant est qu’elle se représente dans le cadre institutionnel, nourris de cette expérience (et malheureusement des précédentes), nous savons que l’histoire est écrite d’avance. Le champ de bataille se déplace donc et revient dans la rue. Tant mieux. Là sont les courageux et les convaincus, celles et ceux qui luttent pour la société toute entière et qui n’inféodent pas leur engagement à un calcul politicien ou à une rente de situation. Lire la suite

Hollande et la France prussienne

Hollande François Hollande tenait en fin d’après-midi la 4ème conférence de presse de son quinquennat. Derrière les fumerolles traditionnelles et malheureusement attendues comme jouer les va-t’en guerre en Irak ou annoncer pour la 5ème fois un plan numérique pour l’Ecole, François Hollande a livré sa vision pour la France : le décalque du modèle  allemand, l’assujettissement de la France et de l’Europe à l’Allemagne, la « gouvernance » par l’ouverture politique comme à Berlin, et la mise à distance du peuple comme à l’époque de Guillaume II. Avec Hollande, la France, c’est la Prusse !  Lire la suite

Germain et nous

A table ! Après avoir participé au déjeuner des « frondeurs » ce samedi à la Fête de l’Humanité, Jean-Marc Germain était ce midi l’invité de France-Culture. A 24 heures du vote de confiance (ou non) suite au discours de politique générale du Premier Ministre, le député présumé frondeur en a profité pour justifier son action … en l’inscrivant dans le prolongement de la politique menée depuis le début du quinquennat. Tel Germain, l’anti-héros observateur amorphe du quotidien dans la bande-dessinée « Germain et nous » de Frédéric Jannin, Jean-Marc Germain laisse lui filer la politique de Valls pour mieux se réclamer de celle de Hollande. Observateur amorphe disiez-vous ? Lire la suite

Frondeurs présumés, accompagnateurs certifiés

images (5)Les « frondeurs » autoproclamés comme tels viennent d’annoncer qu’ils s’abstiendraient collectivement lors du vote de confiance au gouvernement Valls 2 qui interviendra mardi 16 septembre. Une fois encore chez eux, le verbe haut cède la place à la main qui tremble : en refusant de voter contre la confiance et en préférant s’abstenir, ils abaissent mécaniquement le seuil majoritaire qui permettra à Manuel Valls de se prévaloir dans une semaine d’une majorité pour continuer à mener sa politique au service des puissants. Une occasion manquée de plus mais qui lève au grand jour le voile sur les objectifs recherchés par cette troupe hétéroclite. Lire la suite