Hollande éternel Diafoirus du malade imaginaire Gattaz

solferiniens[1]François Hollande promettait le 31 décembre lors de ses voeux d’accélérer dans la mise en oeuvre de sa politique de l’offre. Effectivement, il n’a pas tardé. Dès le vendredi 3 janvier, à l’issue du conseil des ministres, il signifiait sa volonté de recourir à nouveau pour cela aux ordonnances. Il faudrait selon le chef de l’Etat ne passer par la loi « que quand cela est strictement indispensable, et veiller pendant ce temps-là à faire avancer les dossiers par d’autres moyens : par des décrets, des ordonnances ». Revoilà donc les ordonnances de Diafoirus Hollande pour répondre aux cris d’orfraie du malade imaginaire Gattaz, président du Medef. Lire la suite

Hollande : des voeux aux aveux

Hollande Voeux 2013François Hollande nous avait promis des vœux de combat. Il a tenu parole. Mardi soir, sur le coup de 20h, il a pilonné sans relâche les salariés, et plus largement les français, tout le long de ses 10 minutes d’allocution. Mais au-delà de la violence du choc, il faut prendre la mesure pleine et entière de ce qu’une telle intervention revêt, tant sur la forme que sur le fond. Non seulement François Hollande fait désormais le choix d’assumer au grand jour son libéralisme, mais il a décliné pour finir 2013 les contours de l’offensive qu’il entend mener contre le pacte social et républicain pour mieux répondre aux injonctions du Medef. Décryptage. Lire la suite