Matthias Fekl, traître au peuple souverain

FeklOn apprend aujourd’hui dans un article du Monde (ici) que Matthias Fekl et le gouvernement Valls ont laissé aller les tribunaux privés d’arbitrage alors qu’existait le rapport de force pour les bloquer. Par son inaction complice et coupable, Matthias Fekl a bafoué la souveraineté populaire au nom d’intérêts privés et mercantiles. Ce faisant, il s’est comporté en traître à la patrie républicaine et sa légitimité, pour minime qu’elle ait été, est désormais trop entachée pour qu’il puisse rester secrétaire d’Etat au commerce. Lire la suite

Vote sur le TAFTA à l’Assemblée : les faussaires et la sentinelle

TaftaJeudi 22 mai, le groupe socialiste à l’Assemblée nationale a adopté une coquille vide en guise de résolution européenne sur le projet d’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. Il a surtout organisé la tromperie du peuple. Lire la suite