Les cleptomanes du Grand Paris

Tout juste installés depuis le 1er janvier 2016, il ne se passe pas une semaine sans que la Métropole du Grand Paris (MGP) et ses 11 établissements publics de territoires (EPT) – plus Paris- révèlent au grand jour la cleptomanie anti-démocratique de leurs barons. Du conseil métropolitain aux conseils de territoire, une oligarchie élective quasi exclusivement masculine a confisqué l’exercice démocratique aux autres représentants du peuple. Cette caste se répartit, au prix de cumuls multiples, les présidences et vice-présidences et les indemnités qui vont avec. Jugez plutôt. Lire la suite

Le Grand Paris post-démocratique

VallsCe vendredi 22 janvier, la première séance de l’assemblée du Grand Paris a installé 209 conseillers métropolitains. Ceux-là ont désigné en leur sein un exécutif. Avant même la séance, les 20 vice-présidences ont été négociées : huit pour les Républicains, quatre à l’UDI, quatre au PS, deux au PCF, une à Ensemble, et une à EELV. Lire la suite

Manuel Valls et la post-démocratie

Manuel Valls n’est jamais le dernier pour réduire la démocratie à l’acquiescement à la pensée unique. Dernière sortie en date le 12 novembre quand, invité de Public-Sénat, le Premier Ministre a poussé sa logique jusqu’à considérer que la question de la fusion des listes PS et LR « se posera […] au soir du premier tour » et qu’écarter cette « hypothèse » revenait à « mentir aux Français ». Lire la suite