Et vous Madame Vallaud-Belkacem, quelle est la finalité de votre action ?

Demain 26 janvier, les enseignants seront doublement mobilisés. En tant que fonctionnaires bien sûr, ils appelleront à raviver le service public pour que ne soit pas abandonnée la primauté de l’intérêt général dans notre modèle d’organisation sociale. Plus spécifiquement aussi en tant que dépositaires et relais d’une part du savoir universel. De ce point de vue, ils ont raison de maintenir une ligne de front face à la réforme du collège qui subrepticement change la finalité même de l’Ecole : les enseignant-e-s qui sont tenus de participer aux stages de prosélytisme pour la réforme mis en place par la ministre découvrent en effet que : « Le socle commun […] définit les finalités de la scolarité obligatoire ». Où comment Najat Vallaud-Belkacem signe par décret la mise à mort de l’ambition d’émancipation individuelle et collective pour tous les enfants de la République. Lire la suite

Défendre le service public, c’est affirmer la primauté de l’intérêt général

GPELe 26 janvier, les agents de la Fonction publique vont exprimer colère, inquiétudes, mais aussi à n’en pas douter détermination à ne pas s’en laisser conter. Ils ont raison ! Lire la suite