Guerre et paix selon Hamon

C’est une plaie toujours à vif au sein du courant de pensée historique dont il se réclame qu’a rouverte ce week-end Benoît Hamon en se félicitant des frappes militaires en Syrie, source potentielle d’escalade incontrôlée. Il a ce faisant  mis la main dans un engrenage que les Macron et autres Trump se chargent de faire tourner pour broyer les cadres organisés et l’outil de l’ordre qu’ils représentent : le droit international. Lire la suite

Hamon : faiblesse de l’habitude

J’ai lu l’interview de Benoît Hamon dans le JDD ce matin. A dire vrai, j’ai même bravé la neige pour aller acheter le journal car en découvrant le teasing sur internet, je me suis demandé ce qu’une fois encore il nous voulait, à la France insoumise s’entend. Et j’avoue que cet entretien m’a atterré par son caractère politicien. Lire la suite

Hamon à contretemps

Benoît Hamon vient de quitter le PS pour mieux lancer son mouvement du 1er juillet. Que ne l’a-t-il pas fait plus tôt ? La présidentielle en eût été changée. Que ne le fait-il pas plus tard ? La refondation politique n’interfèrerait pas avec la mobilisation sociale. A agir de la sorte à contretemps, Benoît Hamon en est réduit à susciter un tsunami dans un verre d’eau. Lire la suite

Devant Mélenchon et la force du peuple, le système en auto-défense

Le meeting de Marseille et le dépassement dans les sondages de François Fillon auront été les coups de trop : brusquement le système s’est cabré et s’est mis à tenter d’enrayer par tous les moyens la montée inexorable vers le second tour de Jean-Luc Mélenchon. Toute la bonne presse est appelée à cotiser derrière ses leaders. Les uns caricaturent et salissent le candidat de la France insoumise ; les autres déforment ses propos ou s’inventent des dangers imaginaires. Revue de presse et d’estrades. Lire la suite

L’ultime débat de la Vème République médiatique

Avec le débat à 11 candidats de ce 4 avril, le système médiatique vient d’apporter le coup de grâce au spectacle politique qu’il avait jusqu’alors habilement scénarisé pour en maîtriser l’issue. Car on ne peut pas faire comme si l’on n’avait pas vu que ce débat s’adressait plus au téléspectateur qu’au citoyen, tentant d’interpeller les instincts de l’un pour s’affranchir de la Raison de l’autre. Peine perdue : c’est bien la Vème République médiatique qui est apparue à bout de souffle. Lire la suite

Le double baiser de la mort de Manuel Valls

 

En annonçant ce matin qu’il voterait à la présidentielle pour M. Macron, Manuel Valls vient de faire d’une pierre deux coups : par son baiser de la mort, il achève le PS d’un côté et désarçonne son ancien ministre de l’économie de l’autre. Dans le petit monde des faux-frères mais vrais amis, le jeu de quilles continue. Lire la suite