Le discours d’un roi

Editorial de La feuille constituante du 15 juin

Le président de la République s’adressait aux Français pour la quatrième fois ce 14 juin. L’occasion selon lui de présenter l’évolution du déconfinement, de tirer les leçons de la crise, et de commencer à écrire la suite. L’occasion en réalité de s’offrir un auto satisfecit pour gommer l’incurie de la politique gouvernementale et, par un révisionnisme politique cynique visant à capter et détourner le sens des mots, de s’arroger la tâche de reconstruction. Lire la suite

Souveraineté : derrière le mot 

« Souveraineté » ! Le mot est actuellement sur toutes les lèvres. Au point que les journaux Libération et Le Monde se précipitent pour sortir le même jour un papier qui en partie le réhabilite. Qu’il me soit permis de penser que, derrière l’effet de mode, cette concomitance cache alors un piège politique. Souverainisme, et partant de là souveraineté, sont des mots épouvantail brandis par les uns, des mots totem pour d’autres. De fait ils peuvent recouvrir des acceptions multiples. Allant, dans certaines bouches, jusqu’à être la négation même de ce qu’ils devraient signifier : le primat d’une souveraineté populaire permanente et inaliénable. Lire la suite

Leçons espagnoles

Note pour la suite : les forces de la réaction retournent toujours à leur avantage les tentatives non matures ou dépourvues de sens commun et les thuriféraires du système en profitent alors pour frapper et tenter de porter l’estocade à l’ensemble du camp de l’humanisme radical, qu’il soit directement impliqué ou non dans le sujet. Voilà ce que m’inspire la lecture de l’éditorial de Juan Luis Cebrian, président du journal El Pais, ce samedi 28 octobre. Lire la suite