Quand l’hégémonie macroniste pourrait dépasser la volonté populaire

Selon l’enquête du Cevipof réalisée par Ipsos Sopra-Steria et rendue publique ce 2 juin, En marche ! et M. Macron pourraient faire une véritable razzia à l’occasion des élections législatives des 11 et 18 juin. A dire vrai, ce n’est pas impossible tant les effets pervers de la Vème République peuvent se conjuguer pour aller au-delà de la volonté générale et offrir un blanc-seing à M. Macron. Dès lors, si l’entraînement mécanique de système qui semble se dessiner si l’on en croit cette enquête devait se vérifier, nous en serions rendus à la situation ubuesque où l’adhésion au projet du Président n’a jamais été aussi faible avant et après l’élection mais où il sort pour autant avec une majorité hégémonique. La démocratie est décidément bien malade sous la Vème république. Lire la suite

Présidentielle, tout reste à faire : prenez le pouvoir !

Le 18 mars, c’est une nouvelle campagne qui commence. A cette date, tous les candidats à l’élection présidentielle seront connus et nous entrerons dans le temps de la cristallisation politique. C’est d’autant plus vrai cette année puisque plus d’un électeur sur 3 ne sait pas encore s’il se rendra aux urnes le 23 avril prochain selon la nouvelle enquête Ipsos-Cevipof  publiée aujourd’hui dans le journal Le Monde. Ajoutez-y un taux de sûreté de choix de moins de 60% et il y a donc dans notre pays largement plus d’indécis que de personnes qui ont pris une décision. Bref, tout reste à faire et celles et ceux qui hésitent n’ont pas à se laisser impressionner : ils peuvent faire la décision dans le sens qu’ils jugent souhaitable. Prenez le pouvoir !  Lire la suite