Journées révolutionnaires des 5 et 6 octobre 1789 : du monarque royal au monarque présidentiel

Hollande CapetIl y a 225 ans, les journées révolutionnaires des 5 et 6 octobre 1789 ont inscrit leur marque dans l’Histoire comme la marche pour le pain des femmes sur Versailles. Le roi, mais aussi l’assemblée constituante, avaient alors été contraints de revenir à Paris par la pression populaire. Mais autant que la famine –organisée- à Paris, les journées révolutionnaires des 5 et 6 octobre prennent leur source dans le refus du roi de signer à cette date les décrets d’application issus de la nuit du 4 août et abolissant les privilèges. 225 ans après, et alors que les forces réactionnaires déferlent dans la rue, le monarque présidentiel bloque lui aussi par l’abus des rouages institutionnels la remise en cause des privilèges de la nouvelle oligarchie. Lire la suite