Macron, un échec industriel et politique

On se souvient du discours de la Sorbonne prononcé le 26 septembbre 2017 par Emmanuel Macron et qui fait office pour le président français de ligne stratégique pour l’Europe, et donc pour les élections européennes à venir. Seulement voilà : dix-huit mois à peine plus tard, Air France-KLM et Alstom-Siemens étant passés par là, l’Elysée est mis politiquement en échec sur le volet industriel qui servait pourtant à l’époque de justification à tous les transferts de souveraineté à l’échelle de l’Union. Lire la suite