Les stratégies dilatoires de Macron

Fidèle à sa volonté de maîtriser le temps, Emmanuel Macron joue désormais la montre pour échapper à la volonté populaire. On l’a vu cette semaine après les annonces du Haut commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme. On le voit encore ce dimanche avec l’annonce par le ministre coanimateur du « grand débat national » Sébastien Lecornu que les annonces et propositions présidentielles s’étireront « jusqu’à l’été ». Dans un cas comme dans l’autre, le temps politique se déconnecte de l’action et de la réalité pour mieux s’y soustraire dans une stratégie dilatoire assumée Lire la suite