Après Fillon, Macron fait feu à son tour sur les fonctionnaires

macron-hysteriqueM. Macron vient de rendre public son cadrage budgétaire via une interview au journal Les Echos. A dire vrai, il devait le faire mercredi 22 février mais il était alors trop occupé dans sa tambouille électorale avec François Bayrou : pour ces deux-là, le programme est de fait second. Il est d’ailleurs curieux (et symptomatique) que le cadrage budgétaire intervienne avant le programme lui-même qu’on nous promet pour début mars s’il arrive enfin. Mais un point est acquis : les fonctionnaires et le service-public constituent les cibles privilégiées du candidat Macron avec un nouveau coup de rabot de 60 milliards (Mds) d’euros de dépense publique. Dans le détail, c’est notamment -25 Mds pour l’Etat, à nouveau – 10 Mds pour les collectivités locales et la suppression de 120.000 fonctionnaires. Entre Hollande et Fillon, M. Macron est à la croisée des chemins. Lire la suite

Pour la « France fédérale », Hollande lâche ses fauves sur la République

Source gallica.bnf.frFrançois Hollande a lâché ses fauves sur la République : Huchon, Lebranchu, Rousset, c’est à celui qui arrachera le premier le plus grand morceau de Marianne. Les vieux girondins décomplexés s’en donnent à cœur joie et croient tenir le temps de la revanche, eux qui, en bons libéraux, n’ont jamais digéré l’affront de 1793 et la mise en place d’une République Une et indivisible. Le premier appelle à un « Etat fédéral », la deuxième abandonne la décentralisation pour la « régionalisation », le troisième tire les ficelles de « l’adaptation des lois ». En deux semaines, Hollande et sa meute ont tenté de défaire ce que deux siècles de construction avaient patiemment réussi à forger. Lire la suite