Loi d’orientation Peillon : il y a ceux qui baissent les armes et les autres

PeillonLa loi d’orientation scolaire poursuit ses pérégrinations parlementaires. Après avoir été votée en première lecture au Sénat vendredi 24 mai, elle arrive en deuxième lecture à l’Assemblée en début de semaine prochaine. L’enjeu est de taille car le texte, loin d’engager les ruptures attendues, réaffirme notamment la logique  qui prévalait sous Nicolas Sarkozy à savoir l’organisation du tri entre élèves par le biais du socle prétendument commun. La loi Peillon reste donc pour l’heure inacceptable. Lire la suite