Le dialogue social en état de mort cérébrale ?

Un nouvel épisode de Quartier constituant sur Quartier général.

Au programme, une réflexion sur le mouvement populaire en cours autour de la question : « Avec Macron, le dialogue social est-il en état de mort cérébrale ? »

Nous y recevons, avec Charlotte Girard et l’étudiante et Gilet jaune Manon Milcent, le  président de l’association Pour la constituante et ancien président de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale, André Bellon.

Delevoye, cet autre Benalla

Vous retrouverez ci-dessous La feuille constituante qui anticipait la démission de Jean-Paul Delevoye de son poste de Haut commissaire aux retraites. Force est de constater que celle-ci intervient trop tard et que Macron et Philippe, qui comme lors de la pantalonesque affaire Benalla avaient protégé celui-ci, savaient une fois encore. En prime mon intervention ce matin sur Sud Radio sur le sujet. Lire la suite

Retraites : de la fin du mois au début du nous

La mobilisation du 5 décembre est sans conteste une remarquable réussite pour toutes celles et tous ceux qui en sont partie prenante, et ce grand nombre va bien-au-delà des grévistes et des manifestants. Pour autant, à ce stade, elle demeure sans réponse de la part du gouvernement Macron. Alors qu’une grève reconductible se poursuit dans plusieurs secteurs dont les transports, et à la veille d’une nouvelle journée d’action ce 10 décembre, il importe de bien comprendre quels sont les ressorts si propulsifs de ce mouvement pour ne pas perdre l’élan populaire et se briser sur le mur institutionnel derrière lequel entend se réfugier le président de la République. Lire la suite

Macron, le choix de l’affrontement

On aurait tort de suivre les commentateurs ingénus, éditocrates ou politiciens malhabiles, qui nient à Emmanuel Macron toute stratégie à la veille du 5 décembre. Macron et les siens ne sont pas victimes du flou ambiant : ils l’entretiennent à dessein pour mieux faire du 5 décembre un moment d’affrontement qu’ils espèrent décisif. Lire la suite

5 décembre : la jonction des impératifs sociaux et démocratiques pourrait bien embraser la plaine

A trois jours du 5 décembre et suivants, et à l’occasion du triste anniversaire de l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, je reviens sur Sud Radio sur la nature du mouvement populaire, salarié et citoyen, qui entend répondre collectivement à la mise à l’index de la souveraineté populaire par le gouvernement Macron.

aine

La matrice du 5 décembre et suivants

Le 5 décembre, une marée populaire s’apprête à faire face à Macron. Les appels à la grève qui se multiplient ne témoignent en effet qu’imparfaitement de l’ampleur de la mobilisation qui se lève dans tous les secteurs de la société. La nature du corps social qui rentre dans l’action change. Et cela change dès lors l’objet de la mobilisation et donc les perspectives qui en découlent. Lire la suite