Ceci n’est pas la fin, c’est le commencement

Appeler dès le début de l’été et pour la rentrée à une grande « Marche contre le coup d’état social de M. Macron » pouvait pour beaucoup s’avérer un pari risqué. Ceux-là se trompaient sur la nature de l’exercice. On ne parie pas sur la mobilisation populaire. On propose et le peuple dispose. Et chacun-e doit ensuite, en matérialiste, en tirer les enseignements. Lire la suite