Quand le gouvernement ferme les yeux sur les déserts d’école publique

 L'Ecole du peupleFin novembre, le Collectif pour la promotion de l’école publique dans les Mauges, dans le Maine et Loire, lançait une pétition nationale salvatrice (ici). Terre éducative abandonnée par la puissance publique à l’enseignement privé, les Mauges vont enfin accueillir à la rentrée 2015 un lycée public, premier du genre sur ce territoire. Mais de collège public, toujours pas. Et donc toujours pas de continuité éducative. Le droit à l’éducation et la laïcité restent bien l’angle mort de ceux qui, en 2012, ont affirmé leur priorité à l’éducation et se font aujourd’hui les chantres de l’immobilisme dévastateur et conservateur. Lire la suite