Chirac, ce qu’il ne fallait pas dire

Invité par une télévision à m’exprimer suite au décès de Jacques Chirac, mon entretien n’a finalement pas été diffusé. Il faut dire que mon propos rompait avec l’oecuménisme ambiant. Je livre donc ici de manière laconique les principaux points que j’y développais. Lire la suite

De l’invective en politique

Chronique du 12 janvier publiée dans L’Heure du peuple

Il y a quelques jours, invité sur un plateau de télévision, le journaliste m’interpelait sur le fait que  Jean-Luc Mélenchon avait comparé les vœux de M. Macron à ceux d’un DRH. Le prétexte pour lui à considérer que La France insoumise était dans la provocation permanente, l’outrance verbale, et au final qu’elle ne pouvait pas avoir de prise avec la société. Quelques jours après, au cours d’un débat à la radio, invité à réagir aux propos de Gérard Collomb qui disait nécessaire de faire l’inverse de ce qu’il entreprend, je qualifiais celui-ci de « bonimenteur cynique ». Immédiatement l’animateur déclamait avec des pudeurs de gazelles que l’on retrouvait là tout le vocabulaire de La France Insoumise. Lire la suite

Journal de grève ordinaire sur le service public

Allez, parce qu’il ne faut pas s’habituer au traitement partisan des complices du pouvoir qui se cachent derrière un masque artificiel d’objectivité et de neutralité dites journalistiques, un petit retour sur le journal de 13h de France-Inter en ce jour de mobilisation des salariés contre la réforme du code du travail. Lire la suite

Devant Mélenchon et la force du peuple, le système en auto-défense

Le meeting de Marseille et le dépassement dans les sondages de François Fillon auront été les coups de trop : brusquement le système s’est cabré et s’est mis à tenter d’enrayer par tous les moyens la montée inexorable vers le second tour de Jean-Luc Mélenchon. Toute la bonne presse est appelée à cotiser derrière ses leaders. Les uns caricaturent et salissent le candidat de la France insoumise ; les autres déforment ses propos ou s’inventent des dangers imaginaires. Revue de presse et d’estrades. Lire la suite

Drahi, Lagardère : jeux de rôle autour de Macron

Cela pourrait prêter à sourire si l’enjeu ne revêtait pas une telle importance : dans son édition du 26 mars, le Journal du Dimanche (JDD), propriété du groupe Lagardère et chasse gardée de M. Macron, publie un papier sous la plume de Guillaume Rebière pour tenter d’éteindre l’incendie qui touche le dit M. Macron pour ses liens avec les magnats de la presse et cette fois M. Drahi. La Caste des faiseurs d’opinion se serre les coudes pour mener son champion à bon port. Lire la suite

La fabrique de l’actualité

francois-lo-presti-afpSi l’actualité ne fait pas l’information, force est de constater que les médias font l’actualité. Mais pas l’information. La couverture médiatique de ce dimanche politique en apporte une illustration éclatante. Revue de presse. Lire la suite

Macron, les médias, leurs étrennes

macronLa trêve des confiseurs approche et tout ce que le système compte de valets médiatiques s’empresse de dispenser ses étrennes à celui dont elle s’accommoderait parfaitement qu’il soit roi, Emmanuel Macron. Du Monde à Radio-France, les faiseurs d’opinion, parés du sempiternel masque de l’objectivité journalistique conquise par d’autres, ont multiplié cette semaine les articles promotionnels à la gloire du nouveau fils prodigue comme autant de gages de bonne foi. A l’heure de basculer dans la nouvelle année, on n’est en effet jamais trop prudent et le favori Fillon ne saurait aller sans sa roue de secours Macron. Lire la suite

Libération et le FN, copains comme coquins

FNlibéTous les prétextes sont bons pour le journal Libération pour servir la soupe gouvernementale et renforcer le FN qui n’en demande pas tant à quelques semaines des élections départementales. Mercredi 4 mars, un pseudo journaliste du nom de Baptiste Bouthier (Nota : toujours nommer explicitement ennemis et adversaires) profitait d’un décryptage absurde de propos de Pierre Laurent pour faire l’apologie de la stratégie du FN dans l’actuelle séquence électorale (lire ici). Cet article pourrait n’être que la nullité crasse d’un vulgaire gratte-papier qui n’en est pas à son premier fait d’arme (lire ici) si la mise en valeur du FN ne laissait à ce point apparaitre à quel point le troupeau des bêlants a été gangréné par l’idéologie dominante de la période et se range derrière l’obéissance aveugle aux tenants du système. Lire la suite

La 6e République est sur les rails, la preuve, Alain Duhamel s’y oppose

Dans le petit monde oligarchique, rien de plus efficace pour mesurer l’avancée d’une idée que de constater l’opposition qu’elle suscite. Face à l’ébullition qui entoure aujourd’hui la 6e République, la peur est en train de changer de camp si bien que le chef de file des médiacrates Alain Duhamel s’est précipité pour préserver les intérêts de la caste et publier dans Libération daté du 4 septembre une tribune intitulée « Le mythe de la 6e République ». Prenons-la pour ce qu’elle est en réalité : un singulier coup de pouce à la cause tant la parole du paltoquet médiatique est démonétisée. Lire la suite

Pour le 1er mai, les medias veulent brûler les œillets à coups de flamme

MediacratieLe traitement médiatique du 1er mai est un formidable révélateur. Non  seulement les mediacrates ont choisi leur camp, mais ils pratiquent désormais l’effet ciseau sans se cacher. Devant l’agonie d’un monde dont ils sont les chevilles ouvrières, ils sont passés d’un côté de la dédiabolisation de Madame Le Pen à sa légitimation, et contrebalancent dans un même mouvement leur servitude à l’égard du Front national par des attaques de voyous à l’égard de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche. Lire la suite