Levée en masse : peuple en armes, peuple souverain

Levée en masseCe mardi 3 décembre, l’Assemblée nationale se prononce en première lecture sur la loi de programmation militaire. Derrière la logique comptable dictée par le cadre austéritaire auquel se plie de bonne grâce le gouvernement, c’est du positionnement géostratégique  de la France dont il est question. C’est aussi la nature même de notre armée qui est posée dès lors qu’elle est soumise aux décisions de l’oligarchie. Qu’il semble loin et pourtant toujours aussi actuel le projet d’armée nouvelle que présentait Jean Jaurès il y a 100 ans. C’est aux sources du socialisme révolutionnaire que Jaurès avait alors été cherché les ferments de l’émancipation du peuple par le peuple et pour le peuple. C’est cette source que nous mettons aujourd’hui en perspective dans cette nouvelle Chronique de la République montagnarde avec la levée en masse de 1793 et ses tristes échos en l’An II du hollandisme.   Lire la suite

Chroniques de la République montagnarde : le maximum général contre les accapareurs de 1793 et les spéculateurs de 2013

Calendrier républicainDepuis le mois de septembre, vous pouvez retrouver ici chaque mois ( et dans La Lettre du mois de l’AGAUREPS-Prométhée) une nouvelle chronique de la République montagnarde, de l’An II de la République à l’An II du hollandisme. Ce mois-ci, nous nous souvenons qu’il y a quasiment 220 ans jour pour jour, la Convention adoptait le maximum général des prix et des salaires. A l’heure où le peuple est étranglé pour étancher la soif des actionnaires, où les biens de première nécessité sont marchandisés au plus haut prix, où l’impôt redistributif a cédé la place à des taxes qui sont directement reversées aux entreprises, la question du maximum nous ramène aux fondements même de la pensée socialiste révolutionnaire. Et nou permet de juger à cet aune les actes et reculades de François Hollande sur le sujet. Lire la suite