Le retour des salopards

Le monde d’après c’est donc ça, le rapatriement d’un émissaire colonial de Bruxelles au principal poste de flicage budgétaire en France. Mercredi 3 juin, Emmanuel Macron nommera en effet Pierre Moscovici premier président de la cour des comptes. Un parachute doré pour une bombe à fragmentation. Lire la suite

Agapes élyséennes et européennes

Lorsque j’ai appris la tenue de ce « dîner secret » à l’Elysée auquel Emmanuel Macron a convié mardi 20 novembre Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, François Bayrou et autres Pierre Moscovici, je n’ai pu m’empêcher d’y voir la vérification que la grande coalition à la française se déployait désormais vers les européennes. Mais les noms des participants à ces agapes en disent un peu plus encore sur la nature du projet macroniste dont les élections européennes constituent l’un des fondements. Lire la suite

Un jour sans fin

Chronique du 10 novembre pour L’Heure du peuple

A défaut d’écrire la grande histoire, les bonimenteurs de l’immobilisme répètent sans fin la petite. L’actualité de la semaine en a malheureusement apporté une fois encore une démonstration éclairante. Lire la suite

Sanofi, les gros sous du patron qui rendent malade

argentChez Sanofi-Aventis comme ailleurs, les patrons voyous se gavent. Le journal en ligne « La lettre A » révélait ainsi hier qu’en plus de sa prime d’accueil de 4 millions d’euros annoncée il y a quelques semaines, le futur directeur général du groupe Olivier Brandicourt se voit dès à présent octroyé une retraite chapeau estimée à 10 millions d’euros ! Vous n’aimez pas les chiffres ? Attention, ici, ce ne sont pas les calculs mais les résultats qui vont vous donner la nausée : Olivier Brandicourt va émarger au-delà du million d’euros par mois ! Lire la suite

Moscovici est (toujours) un salopard

MoscoviciPendant que ce jeudi 5 février François Hollande parlait dans le vent à Paris, Pierre Moscovici menaçait à Bruxelles. Selon le désormais commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires « la France doit accentuer dès cette année ses efforts de réduction de son déficit budgétaire structurel pour respecter les exigences minimales imposées par les règles en vigueur dans l’Union européenne ». Et le bourreau de sa propre patrie de fixer une date butoir, le 27 février, pour un verdict de la commission européenne sur les projets de réforme structurelle de la France. Lire la suite

κλείνει Μέρκελ ! Ferme la Merkel !

Le niveau de chantage vient de monter d’un cran à l’approche des prochaines élections législatives en Grèce. Ce dimanche 4 janvier, le journal Der Spiegel affirme, s’appuyait « sur des sources proches du gouvernement » que l’Allemagne est prête à « laisser la Grèce sortir de la zone euro » en cas de victoire de Syriza, le parti de la gauche radicale. Plus encore que les traitres aux peuples Juncker ou Moscovici, la chef de file de la CDU tonne et se projette dans l’après élection. Si le scrutin sera un enjeu décisif, les libéraux conservateurs nous montrent déjà qu’ils sont aussi prêts à faire déferler sur le peuple grec toutes les forces de la réaction européenne. C’est aussi ce combat-là auquel il nous faut nous préparer. Lire la suite

Hollande : des voeux aux aveux

Hollande Voeux 2013François Hollande nous avait promis des vœux de combat. Il a tenu parole. Mardi soir, sur le coup de 20h, il a pilonné sans relâche les salariés, et plus largement les français, tout le long de ses 10 minutes d’allocution. Mais au-delà de la violence du choc, il faut prendre la mesure pleine et entière de ce qu’une telle intervention revêt, tant sur la forme que sur le fond. Non seulement François Hollande fait désormais le choix d’assumer au grand jour son libéralisme, mais il a décliné pour finir 2013 les contours de l’offensive qu’il entend mener contre le pacte social et républicain pour mieux répondre aux injonctions du Medef. Décryptage. Lire la suite

Pour Hollande et Moscovici, c’est le Code Afep-Medef qui fait la Loi

French Finance Minister Moscovici and French employer's body MEDEF union leader Gattaz attend the MEDEF summer forum in Jouy-en-JosasQuand il a été rendu public le 27 novembre dernier que PSA avait provisionné 21 millions d’euros pour la retraite chapeau de Philippe Varin, Pierre Moscovici est resté bien silencieux. On comprend qu’il ait évité de faire des vagues alors même que sera discuté au Parlement les 9 et 12 décembre un « faux resserrement du contrôle des conventions règlementées » comme l’appelle Proxinvest, une agence de conseil de votes pour les actionnaires des entreprises peu suspecte de gauchisme. Lire la suite

PSA : le gouvernement inutile

imagesCAMYILCWAu lendemain de l’adoption  de la contre-réforme des retraites qui va encore un peu plus étrangler les salariés, le grand patronat se sert directement dans le plat. 21 millions d’euros ! C’est la somme faramineuse révélée par la CGT de la provision effectuée par PSA pour offrir une retraite chapeau au président sur le départ de son directoire Philippe Varin. Lire la suite

Taxe à 75 % dans le football : Ici, c’est Mos-co-vici !

PSGL’imposition à 75% des revenus supérieurs à 1 million d’euros n’en finit plus de d’être rabotée par le gouvernement. Et la liste des exemptions s’allonge chaque jour un peu plus au gré des injonctions des maîtres de la finance auprès de ses valets gouvernementaux. Dans le Figaro daté du 30 septembre, la ministre des sports Valérie Fourneyron explicite ainsi le contournement du dispositif prévu par Pierre Moscovici à Bercy pour préserver les clubs de football et surtout leurs riches propriétaires quatari ou russes. Entons dans le détail. Lire la suite